Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La sécheresse provoque des fissures sur les maisons en Haute-Garonne

-
Par , France Bleu Occitanie

Elles font partie des conséquences, parfois moins connues, des épisodes de canicule : des fissures se créent dans les maisons à cause de la sécheresse des sols. Et la Haute-Garonne fait partie des départements les plus touchés avec, chaque année, des demandes d'état de catastrophe naturelle.

L'une des conséquences des épisodes de sécheresse, des fissures apparaissent sur des maisons
L'une des conséquences des épisodes de sécheresse, des fissures apparaissent sur des maisons © Radio France - T. Pédrola

"Des fissures sur les maisons et les terrasses, même parfois des piscines fendues" : Jacques Oberti, maire d'Ayguesvives depuis 2008, a désormais l'habitude de ce genre de dossier. Le village de 2.500 habitants, situé au sud-est de Toulouse, est dans une zone particulièrement touchée par les fissures, à cause des sols argileux dans cette vallée du Lauraguais.

Depuis 1989, la commune a obtenu trois fois auprès de la préfecture l'état de catastrophe naturelle, ce qui permet que les assurances prennent en charge les réparations.

Des dizaines de maisons touchées à chaque fois 

Et à chaque fois, ça ne concerne pas qu'une seule maison. Un nombre minimum d'habitants touchés est demandé par la mairie pour que le dossier ait du poids. Il en faut "entre cinq et 10", estime Jacques Oberti, qui se retrouve souvent avec le double. "Cela permet de donner de la fiabilité au dossier", explique-t-il, "pour être sûr que ces fissures ne soient pas dues à la maison en elle-même mais bien à la qualités des sols de la commune". 

Ayguesvives n'est pas la seule commune concernée en Haute-Garonne. En 2018, 83 communes ont obtenu cette reconnaissance de l'État. Certaines font la demande tous les deux ans, voire tous les ans, comme à Plaisance-du-Touch où un dossier est de nouveau en train d'être monté. "Une vingtaine de cas ont déjà été recensés", précise Simon Bordes, le directeur des services techniques. 

"On se dit, qu'est-ce que c'est que ces constructions ? Et est-ce que ça va tenir ?"

"Il faut de la patience" 

Ces démarches prennent du temps. À Ayguevives, un dossier est en cours depuis l'été dernier. Il faut donc "de la patience", admet Pascale, qui fait partie des habitants touchés. Une des façades de sa maison s'est fissurée sur toute la longueur.

"C'était une surprise parce que la maison n'est pas vieille, elle a 15 ans, donc ça fait peur. On se dit, si ça commence à se fissurer, qu'est-ce que ça va devenir", raconte-t-elle. Et en attendant une réponse de la préfecture, "on regarde un peu partout, vérifier si ça n'a pas craquelé ailleurs". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess