Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

En Haute-Savoie, le loup s'installe dans les Aravis

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Le loup a été identifié dans cinq nouvelles zones permanentes en France, dont une dans les Aravis entre Savoie et Haute-Savoie. Une meute est installée et des louveteaux sont nés l'été dernier selon l'Office français de la biodiversité.

Loup (illustration)
Loup (illustration) © Maxppp - Maxppp

Les locaux vous diront qu'ils n'ont pas attendu une étude officielle pour savoir que des loups étaient présents dans les Aravis en Haute-Savoie. Les spécialistes des comptages leur donnent raison, et confirment même une installation durable de l'espèce.

Des louveteaux nés dans les Aravis

Cinq nouvelles "zones de présence permanente" (ZPP) du loup ont été détectées en France, selon l'Office français de la biodiversité (OFB). L'une d'entre-elle se situe dans les Aravis, entre Savoie et Haute-Savoie. Les quatre autres zones sont : deux dans la Drôme (La Raye et Roubion-Saou), une en Isère (Vénéon), et la dernière dans le Var (Dracénie). 

Une meute confirmée dans les Aravis ? Ça n'étonne pas Jean-Yves Contin, de l'association Vivre sans le loup. Ce chasseur, habitué du Petit-Bornand affirme _"_on est courant ! On les voit, on les entend... C'est inquiétant. Qui va ramasser la faune sauvage après ? ". Le Haut-Savoyard précise : "On n'est pas contre le loup, que ce soit les éleveurs ou les chasseurs. On ne veut pas l'éradiquer, ce qu'il faut c'est le réguler"

"Il y aura des problèmes, c'est tout !" selon Jean-Yves Contin de l'association Vivre sans le loup dans les Aravis

80 meutes de loups constituées en France

Il y a donc désormais en France 97 ZPP et ces dernières observations confirment "une expansion spatiale qui se poursuit", avec un total de 80 meutes de loups constituées. Pour former une meute, trois individus suffisent, sous-entendant l'existence d'une famille. La présence des loups est concentrée dans les Alpes, le Sud-Est et l'Est.

L'OFB* relève par ailleurs une "toute première reproduction identifiée hors du massif alpin, dans le massif jurassien", dans une meute en limite du Doubs, du Jura et de la Suisse.

Le "suivi estival" de la population, mené de mai à octobre dernier, vise notamment à répertorier les cas de reproduction et les zones d'installation.  Il a mis en évidence "28 cas de reproduction" en France. Dans les Aravis, les experts estiment que ce sont au moins trois louveteaux qui sont nés. Ce sont les caméras de surveillance de la présence des loups qui mettent en évidence la présence d'une meute dans cette zone entre Savoie et Haute-Savoie. 

Des meutes déjà installées sur plusieurs territoires en Savoie et en Haute-Savoie

L'installation durable du loup aux Aravis est loin d'être une première en pays de Savoie. En Haute-Savoie sont déjà répertoriées 2 ZPP, dans le Chablais et dans le massif des Bornes. En Savoie, il y en a 6 sur lesquelles la présence de meute est avérée : en Haute-Tarentaise, dans le Beaufortain, en Haute-Maurienne, au nord du massif de Belledonne, ainsi que dans les secteurs de l'Arvan et du col du Galibier. La zone des Encombres, le massif de la Lauzière et le sommet de Bellecôte sont également classées ZPP, mais il n'y a pas pour autant de meute signalée.

Chartreuse et Bauges sous surveillance

Des zones sont aussi à surveiller en Chartreuse et dans les Bauges, toujours selon l'OFB, où des indices de la présence du loup ont été collectés.

Le dernier résultat du bilan hivernal, publié lui en juin dernier, faisait en effet état d'une forte augmentation de la population de loups, atteignant 530 adultes estimés en France contre 430 un an plus tôt. Cette augmentation de population a entraîné une hausse du nombre d'animaux pouvant être abattus (100 loups en 2019).

Une louve aperçue "à proximité d'un élevage de bovins" dans les Alpes-de-Haute-Provence a été abattue lundi dernier.  C'est le premier loup abattu cette année 2020 en France. *Les observations de l'OFB sont consultables sur le site ofb.gouv.fr 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu