Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES - Dans les marais du Cotentin, la pluie a fait remonter l'eau

-
Par , France Bleu Cotentin
Chef-du-Pont, France

Le niveau de l'eau a augmenté ces dernières semaines en raison des fortes intempéries. Habituellement, au mois de janvier les marais commencent lentement à s'assécher pour permettre aux animaux d'y pâturer au printemps.

Les marais du Cotentin sont inondés chaque année tout l'hiver, mais il est rare qu'il y ait encore autant d'eau en février.
Les marais du Cotentin sont inondés chaque année tout l'hiver, mais il est rare qu'il y ait encore autant d'eau en février. © Radio France - Mahaut de Butler

Les habitants du parc des marais du Cotentin ont hâte de voir le soleil revenir. A la boulangerie de Chef-du-Pont, les clients se plaignent de l'eau qui ne cesse de tomber du ciel depuis des mois. "Il y a un ras-le-bol, soupire Lucrèce Willems, et ça se répercute sur le moral, les gens n'ont pas le sourire." La fréquentation du commerce en prend aussi un coup, car la pluie décourage les sorties. 

Certaines routes sont régulièrement inondées, comme ici à Chef-du-Pont. - Radio France
Certaines routes sont régulièrement inondées, comme ici à Chef-du-Pont. © Radio France - Mahaut de Butler

Au café, dans la rue ou sur les exploitations, les habitants trouvent que la pluie est bien persistante cette année. Selon Joël Goudard, éleveur à Liesville-sur-Douve, l'eau qui avait commencé à baisser dans les marais fin janvier, est remontée. On ne peut que constater les prairies inondées au bord des routes et l'eau qui vient lécher le bas-côté. 

Trop d'eau dans les marais

Il avait déjà fallu faire rentrer les animaux un mois plus tôt que d'habitude au mois d'octobre. Un mois de plus à l'étable au lieu de paître dans les marais, c'est autant de nourriture en moins. Il reste environ deux mois de stock à Joël Goudard, en espérant que les marais soient secs d'ici avril pour y remettre ses bêtes. 

Les animaux qui passent l'hiver dehors ont parfois les pieds dans l'eau. - Radio France
Les animaux qui passent l'hiver dehors ont parfois les pieds dans l'eau. © Radio France - Mahaut de Butler

Il sait déjà qu'il lui faudra acheter de la paille l'an prochain, puisque le niveau de l'eau l'a empêché de faire ses semis. L'éleveur se demande ce que cela signifie pour l'avenir. Il voit depuis des années les évolutions de plus en plus perceptibles du changement climatique. Si la pluie tombe à ce point tous les ans, et si le niveau de la mer monte, peut-être n'y aura-t-il plus de marais d'ici un siècle, sourit-il. 

Les intempéries ont fait remonter le niveau ces dernières semaines. - Radio France
Les intempéries ont fait remonter le niveau ces dernières semaines. © Radio France - Mahaut de Butler
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu