Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES - Des marches pour demander une "vraie loi climat" à Niort et Poitiers

-
Par , France Bleu Poitou

A Niort et Poitiers, mobilisation pour le climat ce dimanche 28 mars. Des marches pour demander une vraie loi alors que l'examen du texte "Climat et résilience" débute ce lundi à l'assemblée nationale.

Les manifestants sont allés du parvis des Halles de Niort jusqu'à la piscine Pré-Leroy
Les manifestants sont allés du parvis des Halles de Niort jusqu'à la piscine Pré-Leroy © Radio France - Noémie Guillotin

Pour une vraie loi climat ! C'est le message des organisations qui appelaient à des marches ce dimanche 28 mars un peu partout en France. A Niort, environ 700 personnes ont participé au plus fort de la manifestation. Le cortège est parti du parvis des Halles vers 10h30 direction la mairie, la préfecture, puis la piscine Pré-Leroy. A Poitiers, les manifestants s'étaient donnés rendez-vous à 15 heures au parc de Blossac. Ils étaient environ 600.

Objectif : mettre la pression alors que débute ce lundi à l'assemblée nationale l'examen de la loi "Climat et résilience". Un texte issu des travaux de la convention citoyenne pour le climat mais qui n'est pas à la hauteur estiment les manifestants. "Cette loi a été bafouée, salie. La plupart des propositions de la convention, il y en a environ 150, n'ont pas été écoutées ni comprises par le gouvernement", regrette Romain Guillot, Niortais de 16 ans, président et porte-parole du mouvement éco avenir.

Certains sont venus manifester en famille
Certains sont venus manifester en famille © Radio France - Noémie Guillotin

"Un détricotage", lâchent d'autres manifestants. Certains sont d'ailleurs venus avec des pelotes de laine pour symboliser leur mécontentement. "On va dans le mur", déplore Monique Johnson, du collectif niortais de la marche pour le climat. "Il manque les aspects sur la transition écologique, le logement, les mobilités, le fret. Il n'y a rien par rapport aux forêts... C'est une proposition de loi au rabais"

Soyez ambitieux, soyez courageux, nous on ne lâchera pas l'affaire - Monique Johnson, du collectif niortais de la marche pour le climat

Certains manifestants ont des pelotes de laine pour symboliser ce qu'ils estiment être un détricotage des propositions de la convention citoyenne
Certains manifestants ont des pelotes de laine pour symboliser ce qu'ils estiment être un détricotage des propositions de la convention citoyenne © Radio France - Noémie Guillotin

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

À Poitiers, la marche s'est terminée sur le parvis de la mairie.Beaucoup de jeunes étaient présents, brandissant des pancartes dénonçant l'inaction du gouvernement face à une urgence climatique : "Climat : Stop au blabla, place aux actes", "Entrons en résistance" ou encore "Terrien, sans terre, t'es rien", peut-on lire sur les pancartes.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Les manifestants ont terminé leur marche sur le parvis de la mairie de Poitiers.
Les manifestants ont terminé leur marche sur le parvis de la mairie de Poitiers. © Radio France - Claire Guédon

L'examen du projet de loi doit durer trois semaines. Les députés ont déposé plus de 7000 amendements.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess