Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES - Des ornithologues continuent d'observer les oiseaux de la côte Picarde

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

Voilà de quoi s’évader en ce dernier week-end de confinement. Ce sont des lieux magiques dont nous sommes privés mais sur la côte Picarde, des ornithologues sortent encore un peu pour assurer notamment des missions scientifiques de comptage des oiseaux. Ils racontent leurs observations.

Dans la résreve du Grand-Lavier, près de la Baie de Somme
Dans la résreve du Grand-Lavier, près de la Baie de Somme - Réserve du Grand-Lavier

"C'est une période fondamentale parce que l'on cumule les trois cycles de vie de l'oiseau. C'est à la fois la migration qui fait rêver et qui continue encore jusqu'au mois de mai. La période de nidification, beaucoup d'espèces commencent à s'installer pour nicher et défendre leur territoire et puis on est vraiment à la fin de l'hivernage on a encore quelques espèces qui sont présentes chez nous et qui n'ont pas encore fini de remonter vers l'Europe du Nord." Philippe Carruette, ornithologue et guide dans le Parc du Marquenterre près de la Baie de Somme effectue encore quelques rares sorties sur son lieu de travail.

Philippe Carruette, ornithologue et guide dans le parc du Marquenterre

Même pendant le confinement, les scientifiques continuent d'assurer la mission de comptage, de baguage et les études sur les oiseaux. Des missions qui seront "essentielles pour que l'acquisition du patrimoine soit maintenue", explique Philippe Carruette. Reste que l'ornithologue a considérablement réduit son activité et c'est pour lui "la double punition. On ne peut pas observer autant que l'on veut et on ne peut pas le partager avec le public."

Le Parc du Marquenterre reste fermé "jusqu'à nouvel ordre", même après le 11 mai. Il pourrait être à nouveau accessible, au plus tôt à la fin du mois au début juin.

Dans la réserve du Grand-Lavier
Dans la réserve du Grand-Lavier - Réserve du Grand-Lavier

Dans une autre réserve de la côte Picarde, à Grand-Lavier, François Sueur a lui aussi réduit son activité. Mais le scientifique sort quand même un peu, dans le cadre de son métier pour observer la faune. "Ce que je peux voir en ce moment ce sont les derniers migrateurs. Les canards Chipeau, Souchet, Sarcelle d'Hiver. Et puis les oiseaux qui s'installent pour nicher tels le Grèbe à Cou Noir, l'Avocette Élégante, l’Échasse Blanche, la Gorge Bleue à Miroir", détaille-t-il. 

Dans la réserve du Grand-Lavier
Dans la réserve du Grand-Lavier - Réserve du Grand-Lavier
Dans la réserve du Grand-Lavier
Dans la réserve du Grand-Lavier - Réserve du Grand-Lavier
Dans la réserve du Grand-Lavier
Dans la réserve du Grand-Lavier - Réserve du Grand-Lavier
Dans la réserve du Grand-Lavier
Dans la réserve du Grand-Lavier - Réserve du Grand-Lavier
Dans la réserve du Grand-Lavier
Dans la réserve du Grand-Lavier - Réserve du Grand-Lavier
Dans la réserve du Grand-Lavier
Dans la réserve du Grand-Lavier - Réserve du Grand-Lavier
Choix de la station

À venir dansDanssecondess