Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

EN IMAGES : La marche pour le climat rassemble une centaine de personnes à Épernay

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Pour la première fois, Épernay accueillait la marche pour le climat. Pour les organisateurs, c'est un succès, une centaine de personnes se sont déplacées pour l'occasion.

Ils étaient une centaine de personnes à avoir fait le déplacement pour la manifestation.
Ils étaient une centaine de personnes à avoir fait le déplacement pour la manifestation. © Radio France - Mélanie Cousin

Une centaine de personnes se sont élancées dans les rues sparnaciennes ce dimanche 28 mars dans le cadre de la marche pour le climat. Épernay accueillait pour la première fois cette manifestation, un second rendez-vous était également fixé à Châlons-en-Champagne. 

Ces marches s'inscrivent dans un mouvement national, près de 160 villes de France accueillaient une manifestation de lutte pour la protection de l'environnement. 

Des protestations qui interviennent à la veille de débats à l'Assemble Nationale. Les députés doivent étudier la loi climat. Un texte prit après une consultation de plusieurs Français lors de la Convention citoyenne, mais modifié par l'exécutif. Le texte a été "vidé de son contenu", pour les manifestants. 

149 propositions prises lors de la Convention citoyenne. Au final, on se retrouve avec une loi climat qui ne reflète pas ces propositions. - Candice, étudiante

"Quand même 149 propositions prises lors de la Convention citoyenne. Au final, on se retrouve avec une loi climat qui ne reflète pas ces propositions, je trouve ça vraiment dommage car c'est notre démocratie qui est aussi en danger", déplore Candice. L'étudiante en sciences politiques manifeste dans un caddie pour dénoncer la surconsommation. 

Candice manifeste dans un caddie pour dénoncer la surconsommation.
Candice manifeste dans un caddie pour dénoncer la surconsommation. © Radio France - Mélanie Cousin

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Stéphane Gassmann, d'Europe écologie les verts Marne, l'un des organisateurs de la marche, souhaite voir "une vraie loi climat ambitieuse qui répondra aux attentes des enjeux climatiques, environnementaux et sociaux"

"Sauvez-moi, aidez-vous", a accroché Sandrine sur son dos. Pour elle, la lutte pour le climat doit se faire au niveau mondial.
"Sauvez-moi, aidez-vous", a accroché Sandrine sur son dos. Pour elle, la lutte pour le climat doit se faire au niveau mondial. © Radio France - Mélanie Cousin

Beaucoup d'étudiants étaient présents lors de cette manifestation et chacun y allait de son slogan. Une marche dans la bonne humeur. Quelques mètres après le départ, les manifestants se sont couchés au sol devant la salle de spectacle le Salmanazar avant de laisser la parole à tous ceux qui le souhaitaient. 

Les manifestants étaient bien décidés à faire entendre leurs divers slogans inscrits sur des cartons.
Les manifestants étaient bien décidés à faire entendre leurs divers slogans inscrits sur des cartons. © Radio France - Mélanie Cousin
Les manifestants ont investi les marches de la salle de spectacle "Le Salmanazar".
Les manifestants ont investi les marches de la salle de spectacle "Le Salmanazar". © Radio France - Mélanie Cousin

Un bilan mitigé

Des manifestants déplorent le peu de personnes présentes. "Je m'attendais à plus de monde, à croire que certains ne se sentent pas concernés par cette cause ou n'ont pas encore pris conscience de la gravité de la situation", déplore Sandrine. "On ne peut plus attendre", continue la manifestante qui porte un ours en peluche en guise de sac à dos. 

Pour les organisateurs de la marche, l'événement est synonyme de succès. "Je suis agréablement surpris que les gens se mobilisent", s'enthousiasme Stéphane Gassmann. 

Tout au long de la manifestation, Stéphane Gassmann, l'organisateur de la marche, criait ses slogans dans un porte-voix fabriqué en carton.
Tout au long de la manifestation, Stéphane Gassmann, l'organisateur de la marche, criait ses slogans dans un porte-voix fabriqué en carton. © Radio France - Mélanie Cousin

La centaine de manifestants espèrent avoir été entendus. Ils espèrent une refonte complète de la loi climat et souhaitent que des mesures concrètes soient rapidement prises.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess