Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En Vendée, la ville de Talmont-Saint-Hilaire va sévir contre ceux qui piétinent sa dune

-
Par , France Bleu Loire Océan

35 euros d’amende et des poursuites pénales : à Talmont-Saint-Hilaire, en Vendée, les promeneurs qui visitent la dune et l'estuaire du Payré sont prévenus.Ceux qui ne respectent pas les interdictions de passage feront l’objet de poursuites, a décidé le maire Maxence de Rugy.

La dune du Veillon
La dune du Veillon © Radio France - Mairie de Talmont-Saint-Hilaire

Le maire de Talmont-Saint-Hilaire, en Vendée, tape du poing sur la table. La célèbre dune du Veillon est en danger, son  accès est d'ailleurs interdit, mais cette interdiction n'est pas respectée par beaucoup de promeneurs. Il faut dire que la dune et l'estuaire du Payré sont des lieux particulièrement magiques…  

Alors, ça suffit : Maxence de Rugy vient de signer un arrêté. Pour les contrevenants, il y a aura deux mesures: une amende de 35 euros, et automatiquement, des poursuites pénales auprès du procureur de la République. D'après le code de l'environnement, ça peut coûter 1500 euros.  La police municipale sera mobilisée tous les jours pour surveiller les lieux. 

"On est soumis à des incivilités qui se sont accentuées depuis l’arrivée des estivants",explique Maxence de Rugy. "Nous avons un patrimoine naturel qui nous tient particulièrement à cœur. C’est notre carte postale, et en même temps un réservoir de bio diversité ». Le maire explique qu’il y a des pancartes partout, des fils pour empêcher le passage, mais que malgré tout, la dune est piétinée. Cet arrêté est un peu "un coup de gueule".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess