Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Entre 1.000 et 1.500 personnes marchent pour le climat à Montpellier

-
Par , France Bleu Hérault

Entre 1.000 et 1.500 manifestants participent ce dimanche à la marche pour le climat à Montpellier. Ils revendiquent "une vraie loi climat", alors que le projet de loi "Climat et Résilience", jugé insuffisant par les défenseurs de l'environnement, arrive ce lundi à l'Assemblée nationale.

Entre 1000 et 1500 personnes marchent pour le climat à Montpellier
Entre 1000 et 1500 personnes marchent pour le climat à Montpellier © Radio France - Claire Moutarde

Les manifestants sont partis de la place de l'Europe à 14 heures ce dimanche, en face de l'hôtel de Région pour participer à la marche pour le climat dans les rues du centre ville de Montpellier comme dans plusieurs villes de France. Cette mobilisation est organisée à la veille de la présentation du projet de loi "climat et Résilience" à l'Assemblée Nationale ce lundi. Les défenseurs de l'environnement estiment que ce texte est très loin du compte pour lutter efficacement contre le réchauffement climatique. 

Des citoyens pour soutenir les 149 propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat

Dans le cortège, des associations (Alternatiba, Greenpeace),  des partis politiques (EELV, Génération Ecologie, PCF) mais aussi des citoyens "qui ne représentent personne mais venus porter la voix de la Convention Citoyenne pour le Climat". C'est d'ailleurs une de ces membres, Alexia Fundéré, étudiante à Montpellier qui a ouvert la marche, "nous avions des propositions, Emmanuel Macron n'a pas tenu ses promesses". Un autre groupe d'amis est venu avec un caddie rempli de cailloux à distribuer et cette phrase de Confucius "l'homme qui déplace une montagne commence par les petites pierres".

On ne veut pas vivre sur une Terre où il fera 45°C en décembre - Louise 14 ans

Une manifestation intergénérationnelle, Audrey est venue avec sa fille de cinq ans pour qu'elle puisse "vivre sur une planète décente et pour les populations dans le monde. Je voyage beaucoup et c'est une catastrophe. On va mourir sous le plastique. Il faut tout changer. On a bien fait la révolution alors pourquoi les citoyens ne pourraient pas changer le monde. Il faut vivre autrement". Un argument que l'on retrouve dans de nombreux slogans et panneaux dans le cortège et notamment auprès d'adolescents venus dire "leur colère vis-à-vis des générations d'avant. On ne veut pas vivre sur une Terre où il fera 45°C en décembre" plaide Louise, 14 ans. Dominique affiche la même colère mais contre le gouvernement cette fois : "Au lieu de s'occuper de la crise sanitaire, ils devraient s'occuper des vrais sujets comme le réchauffement climatique. La société civile est beaucoup plus en avance que la société politique".

Pour une mobilisation générale des citoyens, politiques et entreprises

Parmi les élus présents, Isabelle Touzard qui est maire de Murviel-les-Montpellier et vice-présidente de la Métropole chargée de la Transition écologique, de la Biodiversité et de l'Énergie. Elle estime que les choses avancent avec la nouvelle équipe à la Métropole de Montpellier, notamment dans les domaines des déplacements, de la gestion des déchets et de l'urbanisme mais "il faut que tout le monde s'y mette, les citoyens bien sûr, mais aussi, les entreprises, les collectivités et surtout l'État qui a la puissance pour créer des leviers. Et là, le compte n'y est pas. Ça reste des mesurettes".

Certains manifestants étaient déçus par la mobilisation

Une mobilisation plutôt réussie même si certains manifestants étaient déçus, "il fallait y être étant donné les enjeux, les gens me disent oui c'est bien t'as raison mais ils ne viennent pas" explique Yann un brin désabusé. "Mais de toute façon, ça ne suffit pas. Il faut tout changer, changer nos modes de consommation en général."

Les badauds regardent passer la manifestation sans y participer comme cette jeune femme qui "trouve que c'est bien qu'ils manifestent, mais moi je n'étais pas au courant et là j'ai d'autres à faire. Je dois prendre un avion pour aller à Nantes. Je sais, ce n'est pas très écolo mais c'est moins cher et plus rapide".

Reportage dans le cortège

Paroles de manifestants dans le cortège montpelliérain

slogans de la marche pour le climat
slogans de la marche pour le climat © Radio France - Claire Moutarde
la marche pour le climat à Montpellier
la marche pour le climat à Montpellier © Radio France - Claire Moutarde
la marche pour le climat à Montpellier
la marche pour le climat à Montpellier © Radio France - Claire Moutarde
la marche pour le climat à Montpellier
la marche pour le climat à Montpellier © Radio France - Claire Moutarde
la marche pour le climat à Montpellier
la marche pour le climat à Montpellier © Radio France - Claire Moutarde
la marche pour le climat à Montpellier
la marche pour le climat à Montpellier © Radio France - Claire Moutarde
Choix de la station

À venir dansDanssecondess