Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Éoliennes dans le Blayais : EDF Renouvelables temporise et lance de nouvelles analyses

-
Par , France Bleu Gironde

Après une concertation publique cet été, EDF Renouvelables a décidé de se donner le temps d'étudier d'autres pistes et d'autres zones d'implantation pour son projet de parc éolien. Un répit pour les opposants, mais pas une victoire.

Parc éolien (photo d'illustration).
Parc éolien (photo d'illustration). © Radio France

Bordeaux, France

Le projet d'éoliennes dans les marais du Blayais a du plomb dans l'aile.  Après la concertation publique menée tambour battant cet été, du 3 juin au 12 juillet, EDF Renouvelables a rendu ses conclusions. Dans son rapport, EDF Renouvelables ne renonce pas officiellement à l'idée d'un parc de 30 à 40 éoliennes sur 8 communes de la rive droite de l'estuaire de la Gironde. Mais face à la défiance des habitants, élus et associations d'opposants, l'entreprise de production d'énergies temporise et promet de nouvelles analyses. Elles doivent permettre d'étudier d'autres pistes (le photovoltaïque, l'hydrolien) et d'autres zones d'implantations autour de l'estuaire pour les éoliennes. 

On se donne jusqu'à la fin du premier semestre 2020 pour rendre publics les résultats de ces analyses prospectives - Antoine Hantz, EDF Renouvelables.

Interrogé par France Bleu Gironde sur la possible implantation d'éoliennes dans les marais du Blayais après la publication de ce nouveau rapport en 2020, Antoine Hantz, le porteur du projet pour EDF Renouvelables, botte en touche. Il ne renonce pas officiellement au parc éolien mais évoque d'autres zones, le long de l'autoroute A10 par exemple, comme des participants à la concertation publique l'ont proposé. 

Le rapport qui fait suite à la concertation publique, et la promesse d'EDF Renouvelables d'étudier d'autres pistes pour les énergies renouvelables sur le territoire, ne satisfont par les opposants au projet éolien dans le Blayais. Pour Daniel Ardouin, de l'association Vigi-Eole, "ce n'est pas assez clair." Il n'est pas convaincu qu'EDF Renouvelables renonce à l'éolien et promet de suivre de près les nouvelles analyses.

Daniel Ardouin : "On va surveiller de très près"

L'opposition à ce projet est quasiment unanime dans le Blayais. Pour les opposants, les éoliennes risqueraient de défigurer le paysage, seraient implantées en zone Natura 2000, lieu de passage pour les oiseaux migrateurs. Ils mettent également en doute l'efficacité des éoliennes pour produire de l'énergie renouvelable.

Projet éolien terrestre du Blayais - Aucun(e)
Projet éolien terrestre du Blayais - EDF Renouvelables France

Les études de faisabilité avaient conclu que le terrain était favorable aux éoliennes, selon des critères comme la force du vent et "le peu d'habitations" rappelle Antoine Hantz. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu