Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Éoliennes : un moratoire réclamé par le député de l'Indre Nicolas Forissier

-
Par , France Bleu Berry

Nicolas Forissier milite pour une suspension des projets éoliens dans le département de l'Indre. Un moratoire avait déjà été demandé par Serge Descout, président du Conseil départemental.

Le département de l'Indre compte 109 éoliennes en fonctionnement
Le département de l'Indre compte 109 éoliennes en fonctionnement © Radio France - Grégoire Lecalot

Les éoliennes ne font pas l'unanimité dans le département de l'Indre. Plusieurs élus locaux, comme le maire de Levroux, ont déjà manifesté leur hostilité à la création de nouveaux parcs éoliens. C'est aussi le cas de Nicolas Forissier, député Les Républicains. Dans un communiqué transmis aux rédactions, il explique soutenir la proposition de moratoire faite en février 2020 par Serge Descout, président du Conseil départemental. "Il est temps de faire une pause dans l’implantation d’autres éoliennes et de prendre la pleine mesure d’un nécessaire équilibre territorial, sous peine de constater un rejet croissant de ces projets par la population", souligne Nicolas Forissier.

L'Indre est déjà dotée de 109 éoliennes en fonctionnement. 65 autres sont en cours de raccordement. Selon le député LR de l'Indre, tête de liste Les Républicains aux prochaines élections régionales, cela débouche sur "2.000 tonnes de béton enfouies dans le sol qui font obstacle au ruissellement de l’eau et au développement racinaire des plantes". Il pointe aussi du doigt la pollution visuelle et sonore et l’absence de données claires sur la durée de vie puis le démantèlement des éoliennes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess