Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Et si la bonne solution pour les déplacements après le confinement, c’était le vélo ?

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Loin des transports en commun qui risquent à nouveau d’être bondés à partir du 11 mai et sans utiliser le voiture qui risque sans doute de faire son retour en force à partir de cette date.

Vélo individuel ou transports en commun? il faudra peut être choisir
Vélo individuel ou transports en commun? il faudra peut être choisir © Radio France - Yves Renaud

Les écologistes de la Loire :  Génération Écologie-Europe Écologie les Verts, Cap 21 et les « Indépendants »  se sont regroupés pour appuyer l’utilisation du vélo notamment sur le secteur de Saint-Étienne. 

Ils proposent par exemple que les rues à double voie puissent être partagées entre les autos et les vélos, comme l’explique Magalie Viallon de Cap 21 Loire. 

"Le vélo moyen de transport est accessible a tout le monde, on est pas obligé de rouler comme un fou ou d'être un sportif émérite" argumente-t-il, "on est juste là pour se déplacer et c'est faisable partout et en plus le vélo c'est une solution pas chère.  Si on se rend compte que c'est pour sa santé, tout le monde sera sensible à la question. il faut juste que l'on s'assure c'est que la sécurité soit bien mise en place. Ne pas saisir cette opportunité ce serait louper une occasion unique".  

Le vélo plutôt que la voiture, il faudra sans doute aussi choisir.
Le vélo plutôt que la voiture, il faudra sans doute aussi choisir. © Radio France - Yves Renaud

Et les bénéfices pour les futurs cyclistes en période de déconfinement pourraient être multiples, limiter les contact avec la foule, participer à la baisse de pollution, mais ce qui pourrait être l’argument choc pour vous convaincre de remonter sur un vélo, c’est le bénéfice pour votre santé comme l'explique  Guillaume Millet… Il est physiologiste de l’exercice et de l'activité physique à l’université Jean-Monnet de Saint-Étienne.

"On sous-estime sans doute l'effet bénéfique qu'on peut attendre du vélo. Seulement 2 fois 10 minutes d'activité physique pour aller travailler matin et soir, ça a déjà des effets positifs sur la santé par rapport à quelqu'un qui ne ferait rien. De façon très égoïste sur sa propre santé, ça a des effets bénéfiques" explique-t-il. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu