Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Et si la Loire ne prenait pas sa source au mont Gerbier de Jonc ?

Une équipe de bénévoles vient de réaliser un docu-fiction sur la source de la Loire. Ils y démontrent que le fleuve prend sa source au rocher du Pradoux à quelques kilomètres du mont Gerbier de Jonc et toujours sur la commune de Sainte-Eulalie.

La source de l'Aiguenaïre serait-elle en fait la véritable source de la Loire ?
La source de l'Aiguenaïre serait-elle en fait la véritable source de la Loire ? - Samuel Debard

C'est une équipe de bénévoles passionnés qui a voulu rétablir la vérité, au moins la vérité hydrologique. Jean Huppert, neurochirurgien résident à Devesset (Ardèche) et Samuel Debard médecin dentiste et réalisateur viennent de publier sur internet un petit film de 45 minutes, un docu-fiction dans lequel ils expliquent pourquoi la véritable source de la Loire n'est pas au mont Gerbier de Jonc mais à quelques kilomètres de là, au rocher du Pradoux toujours sur la même commune de Sainte-Eulalie. 

Le premier affluent de la Loire ( à gauche sur la photo), l'Aiguenaïre
Le premier affluent de la Loire ( à gauche sur la photo), l'Aiguenaïre - Samuel Debard

Comment définir la source d'une rivière  ? 

En fait ils sont partis des critères modernes de définition de la source d'une rivière : c'est l'endroit le plus éloigné de l'embouchure, le plus élevé en altitude, dont le cours d'eau a le plus fort débit, enfin dont le bassin versant est le plus important. Si on réunit tous ces critères, on s'aperçoit que c'est le premier affluent de la Loire, l'Aiguenaïre qui réunit tous ces critères. 

"Ils ont raison" - Emmanuelle Gautier, géographe et professeur d'hydrologie à l'université Panthéon-Sorbonne, Paris I

Emmanuelle Gautier apporte sa caution scientifique. Elle explique que d'un point de vue purement hydrologique la véritable source de la Loire se situe bien au rocher du Pradoux. 

Découvrez ce documentaire en vidéo :

La source d'un fleuve, ce n'est pas qu'une affaire scientifique

Faut-il donc réécrire les manuels scolaires ? Certainement pas explique Emmanuel Gautier. Car la source d'un fleuve n'est pas qu'affaire de science. C'est aussi une tradition. Depuis des centaines d'année et en tout cas plus de deux millénaires, il est admis que la Loire prend sa source au mont Gerbier de Jonc. 

Un endroit symbolique où se dresse ce mont si particulier, un repère sur le plateau ardéchois. La source qui pouvait à l'époque gauloise revêtir un caractère religieux a été défini ici, au pied de ce mont. Il n'était pas question de mesurer le débit, le bassin versant ou encore l'altitude de tel ou tel rivière qui constitue la Loire. Et finalement nos ancêtres ne se sont trompés que de quelques kilomètres.  

La Loire prend sa source au mont Gerbier de Jonc

On peut donc continuer à dire que la Loire, le plus grand fleuve de France prend sa source au mont Gerbier de Jonc par tradition. On peut même s'y rendre et découvrir au pied du Gerbier la multitude de filets d'eau qui constituent la Loire : les habitants ont appelé ces sources la Véritable, l'Authentique, la Géographique selon que les filets d'eau partaient de leur terrain.    

  • Loire
Choix de la station

À venir dansDanssecondess