Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

"Extinction Rébellion" : quelle est cette ONG radicale qui prévoit deux semaines d'actions pour le climat ?

-
Par , France Bleu

L'ONG "Extinction Rébellion" refait parler d'elle. Après avoir occupé un centre commercial samedi à Paris, "Extinction Rébellion" annonce deux semaines d'actions pour le climat à Paris et dans une dizaine de capitales. D'où vient ce mouvement et comment s'organise-t-il ?

Le logo d'Extinction Rébellion - un X dans un rond - symbolise un sablier pour le temps ultra court qu'il reste pour agir avant ce qu'ils appellent "la fin du monde".
Le logo d'Extinction Rébellion - un X dans un rond - symbolise un sablier pour le temps ultra court qu'il reste pour agir avant ce qu'ils appellent "la fin du monde". © Maxppp - Marijan Murat

Les militants d'ONG "Extinction Rébellion" prônent la désobéissance civile pour obliger les politiques à agir vraiment pour l'environnement.  

Après avoir occupé pendant plusieurs heures un centre commercial samedi à Paris, l'ONG dit qu'elle va organiser d'autres actions pendant 15 jours dans la capitale française et aussi dans une dizaine de grandes villes à l'étranger.

Comment s'est créée "Extinction Rébellion" ? 

Pour "Extinction Rébellion" tout commence en octobre l'an dernier à Londres avec un texte écrit par une centaine d'universitaires qui dénoncent l'apathie des politiques face à l'urgence climatique. Et aussi l'usure des méthodes classiques de contestation. S'en suivent dès novembre les premières actions coup de poing pour le climat dans la capitale britannique. 

Des actions avec pour principe la non violence. Et pour inspiration, des mouvements comme les Suffragettes ou plus récemment Occupy

Comment est organisée cette ONG ?

Le fonctionnement du mouvement est partout le même, quel que soit le pays. Il n'y a pas de chef. Et tout est décentralisé. Chaque groupe est autonome. D'ailleurs n'importe quel militant peut proposer une action. Après, à charge pour lui de fédérer du monde et d'organiser cette action. 

Pour se coordonner, les membres d'"Extinction Rébellion" passent par un forum sur internet surnommé "la base".  Même leur logo - un X dans un rond - a un sens politique : il symbolise un sablier. Autrement dit, le temps ultra court qu'il reste pour agir avant ce qu'ils appellent "la fin du monde".

Leurs quatre revendications majeures

"Extinction Rébellion" exige que soient reconnues la gravité et l'urgence des crises climatiques. L'ONG réclame aussi la neutralité carbone pour 2025. Et que cesse immédiatement la destruction des écosystèmes terrestres et marins. Et puis que soient créées des assemblées citoyennes pour le climat. Une revendication partiellement satisfaite en France avec les 150 citoyens titrés au sort qui planchent actuellement sur le climat. Mais pour "Extinction Rébellion", cela ne suffit pas car elle veut que ces assemblées soient pérennes et non pas ponctuelles. 

A noter qu'en France, "Extinction Rébellion" qui a démarré en mars dernier revendique 6.000 militants. 

L'ONG affirme aussi être désormais implantée dans une cinquantaine de pays.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu