Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Plusieurs dizaines d'oiseaux sauvages relâchés dans la nature dans le Gard

Plusieurs dizaines d'oiseaux relâchés à Lasalle (Gard) par l'association Goupil connexion. Basée à Ganges dans l'Hérault, elle a créé il y a 12 ans l'hôpital de la faune sauvage Garrigues Cévennes qui recueille et soigne des animaux blessés. Avec un record cet été à cause de la canicule.

Des chouettes chevêches
Des chouettes chevêches © Maxppp - Stéphane Lartigue

Lasalle, France

Des chouettes hulottes et chevêches, des faucons crécerelles, des hiboux petits ducs : ce sont quelques-uns des oiseaux que l'association Goupil Connexion relâche régulièrement dans la nature. C'était le cas ce mardi soir à Lasalle dans le Gard. Basée à Ganges (Hérault), cette association a créé il y a 12 ans l'hôpital pour la faune sauvage Garrigues Cévennes.

3.000 animaux blessés y ont été recueillis cette année, victimes le plus souvent de la canicule.  Du jamais-vu.  "On a beaucoup d'orphelins explique Marie-Pierre Puech, vétérinaire bénévole au sein de l'association. Les parents n'étaient plus capables de soutenir leur nichée. Cette année, on a eu des réfugiés climatiques urbains. 800 martinets tombés du nid." 

Marie-Pierre Puech,vétérinaire bénévole à l'Hôpital pour la faune sauvage

L'homme principal responsable de la disparition de certaines espèces

La sécheresse n'est pas la seule responsable de l'hécatombe constatée chez certaines espèces. L'homme a aussi une énorme responsabilité. "On a des toxiques, on a des voitures, responsables de la disparition progressive des hérissons.  Ils sont là, on les avait oubliés. " Des hérissons qui comme les autres animaux blessés sont soignés. Ils sont ensuite relâchés dans la nature. Souvent sur des exploitations d'agriculteurs bio et souvent en public, pour le sensibiliser à la bio diversité. "On a besoin de retrouver du sens, une éthique."

"800 martinets recueillis à l'hôpital cet été"

La majorité des oiseaux relâchés peuvent vivre plusieurs dizaines d'années

Certains oiseaux relâchés sont bagués pour pouvoir être suivis. "On en retrouve certains, l'année d'après, écrasés sur les routes mais on essaie de leur donner une deuxième vie. Ils vont faire leur chemin d'oiseau. Ce sont des ambassadeurs."

Choix de la station

France Bleu