Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Fécamp : un exercice pour lutter contre une pollution maritime de grande ampleur

Comment réagir en cas de pollution maritime de grande ampleur ? Pour répondre à cette question, les autorités organisent tous les 3 ans, un exercice "plan ORSEC"qui regroupe pompiers, gendarmes maritime, préfecture afin d'être le plus efficace possible en cas de pollution maritime conséquente.

Principal rempart à une pollution maritime, des énormes bouées déployées ici dans le port de plaisance de Fécamp
Principal rempart à une pollution maritime, des énormes bouées déployées ici dans le port de plaisance de Fécamp © Radio France - Amélie Bonté

Fécamp, France

Tous les trois ans, un exercice "plan Orsec Polmar-terre" est organisé dans différents ports du département de Seine-Maritime afin de simuler une pollution maritime. L'objectif est de coordonner les moyens d'action afin d'agir le plus vite possible face à ce type de pollution aux hydrocarbures ou chimique.

ECOUTEZ Le reportage Grand Angle d'Amélie Bonté à Fécamp

A l'entrée du port de plaisance, de nombreux camions de pompiers, de gendarmerie et des barrières interdisant l'accès aux piétons. Juste derrière ces barrières, ils sont nombreux à s'activer. La simulation du jour, c'est une pollution venant de la mer, cet exercice se déroule en conditions réelles et aujourd'hui la météo n'est pas très bonne. Les pompiers et les bénévoles de la SNSM ont du mal à tracter les bouées qui vont servir de barrage.

Les pompiers et du personnel du port déploient les bouées qui serviront de rempart face à une pollution par exemple aux hydrocarbures - Radio France
Les pompiers et du personnel du port déploient les bouées qui serviront de rempart face à une pollution par exemple aux hydrocarbures © Radio France - Amélie Bonté

Ces bouées sont le principal rempart contre une pollution chimique ou aux hydrocarbures, ensuite vient la phase de dépollution. Deux phases auquel participent activement les pompiers, ils sont vingt-cinq pour cet exercice. 

ECOUTEZ Le commandant des sapeurs-pompiers Alexandre Cros

Beaucoup d'acteurs du monde de la mer participent à cet exercice dont les marins de la SNSM - Radio France
Beaucoup d'acteurs du monde de la mer participent à cet exercice dont les marins de la SNSM © Radio France - Amélie Bonté

C'est le préfet qui coordonne en cas de crise, il s'appuie sur l'expertise de la direction des territoires et de la mer (DDTM). Après avoir protégé le port de Fécamp, pompiers, experts et gendarmes s'occupent de la dépollution. Ce type d'exercice est obligatoire tous les trois ans car aux larges de nos côtes c'est une véritable autoroute de bateaux : 20% du trafic mondial passe par la Manche.

Le barrage de bouées doit protéger en priorité le port de plaisance de Fécamp - Radio France
Le barrage de bouées doit protéger en priorité le port de plaisance de Fécamp © Radio France - Amélie Bonté
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu