Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La fin du chauffage au gaz dans les logements neufs dès l'été 2021

-
Par , France Bleu

La fin des équipements au gaz dans les logements individuels neufs concernera les permis de construire déposés à partir de l’été 2021. L’objectif est d’atteindre la neutralité carbone en privilégiant les énergies renouvelables.

 La sortie du gaz dans le logement neuf s'appliquera dès l'entrée en vigueur des décrets en 2021 pour les maisons individuelles et à partir de 2024 pour les logements collectifs.
La sortie du gaz dans le logement neuf s'appliquera dès l'entrée en vigueur des décrets en 2021 pour les maisons individuelles et à partir de 2024 pour les logements collectifs. © Radio France - Mathilde Montagnon

La ministre de la transition écologique Barbara Pompili et la ministre déléguée au logement Emmanuelle Wargon ont dévoilé mardi 24 novembre 2020, les nouvelles normes de construction pour les bâtiments neufs dites RE2020. Le gaz sera proscrit dans les futurs logements individuels dès l’été 2021.     

Fini le gaz en construction neuve, même le gaz vert

La fin du gaz dans les constructions de maisons et logements individuelles neufs doit s'appliquer sur les permis de construire déposés à partir de l'été 2021. Un délai supplémentaire de quatre ans est accordé aux constructions de logement collectif qui sont chauffés à 75% au gaz.   

Ces nouvelles normes environnementales ont pour but d'encourager le recours aux énergies renouvelables et à la neutralité carbone. Le gouvernement fait fi "des gaz renouvelables" dans le neuf, regrette Patrick Corbin, le président de l'Association française du gaz (AFG) dans un communiqué

Pour le ministère de la transition écologique, le bio méthane et les autres gaz vert sont destinés à remplacer le gaz naturel dans les bâtiments et réseaux existants, mais ils sont eux aussi proscrits dans le neuf.   

Le chauffage par granulé de bois encouragé   

Les maisons individuelles ne devront pas dépasser le plafond maximal d’émissions de gaz à effet de Serre (GES) de 4 kg CO2 eq/m² et par an. Une contrainte que ne pourra pas respecter le gaz, mais plus facilement le chauffage par granulés de bois. Selon Emmanuelle Wargon, les arbres stockent du carbone durant leur vie et le relâchent durant leur combustion. Leur cycle de vie est donc réputé neutre en carbone. Les installations devront respecter les directives européennes (n°2015/2193) sur les installations de combustion de moyenne puissance.  

D'autres énergies ou technologies sont explicitement misent en avant par les deux ministres, le solaire thermique, mais surtout les pompes à chaleur, de toutes sortes.       

L’hôtellerie et les commerces ne sont pas concernés

Ces normes s'appliquent aussi au bureau et à l'enseignement, mais pas à l'hôtellerie, aux commerces, gares, ou entrepôts. La RE2020, sous la forme d’un décret et d’un arrêté sur les logements, sera présenté en décembre pour une publication fin du premier trimestre 2021 et un début d'application à l'été.                

Choix de la station

À venir dansDanssecondess