Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Gaspillage alimentaire : bientôt 10.000 utilisateurs pour l'appli stéphanoise Meal Canteen

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

Depuis deux ans, une application créée à Saint-Étienne fait la chasse au gaspillage alimentaire dans la restauration collective. L'appli Meal Canteen permet aux utilisateurs de réserver en avance leur repas dans leur restaurant d'entreprise ou scolaire.

L'application est utilisée dans plusieurs collèges de la Loire.
L'application est utilisée dans plusieurs collèges de la Loire. © Radio France - Tifany Antkowiak

Saint-Étienne, France

Meal Canteen poursuit son développement. L'application anti-gaspillage alimentaire lancée en janvier 2018 à Saint-Étienne est tout près de la barre des 10.000 utilisateurs. Le service permet aux de réserver à l'avance son repas dans son restaurant d'entreprise ou scolaire, et donc aux cuisines de ne préparer que les quantités réservées. La gendarmerie, plusieurs lycées d'Auvergne-Rhône-Alpes, mais aussi des collèges de la Loire utilisent cette application.

Réduction du gaspillage de 18 à 23%

Denis Olivier, le créateur de l'application, explique que c'est un "choc émotionnel" qui l'a conduit à développer le concept de Meal Canteen. C'était il y a trente ans, en visitant le marché de Rungis, quand il a compris que ce qu'il avait devant les yeux ne représentait que deux jours de consommation. Il crée Meal Canteen en 2016, et l'application est commercialisée en janvier 2018.

Denis Olivier, le fondateur de Meal Canteen

Le collège Ennemond-Richard, à Saint-Chamond, fait partie des établissements qui utilisent l'application, depuis avril 2019. Pour l'instant, une cinquantaine d'élèves, sur un peu plus de 200 demi-pensionnaires, réserve ses repas via Meal Canteen. Mais cela a déjà un impact selon la cheffe cuisinière du restaurant scolaire. "Ça nous aide bien sur l'effectif, et ça nous donne une tendance sur ce que les élèves préfèrent", explique Vanessa Ravachol. 

Reportage au collège Ennemond-Richard à Saint-Chamond

Payer son repas via l'application

L'impact est mesurable aussi chez les élèves. Certains ont changé de comportement face à leur assiette. "Je jetais beaucoup parce que je n'arrivais pas à finir ou que je prenais des choses qui finalement ne me plaisaient pas", explique Manoé. Cette élève de 5e assure qu'elle jette moins depuis qu'elle utilise l'application. 

D'après Meal Canteen, les établissements, institutions ou entreprises qui utilisent l'application ont réduit leur gaspillage alimentaire entre 18 et 23%. 

L'entreprise de 11 salariés travaille sur le développement de nouvelles fonctionnalités, comme un suivi calorique. En attendant de développer ce service, l'application Meal Canteen proposera dès le mois de janvier 2020 une fonction de paiement des repas, avec l'objectif de faire gagner du temps aux utilisateurs pendant leur pause déjeuner. Les salariés de plusieurs groupes bancaires, qui vont devenir utilisateurs de l'application début 2020, auront cette possibilité. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu