Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gironde : la réintroduction des néonicotinoïdes est "une régression"

-
Par , France Bleu Gironde

Le monde agricole doit s'adapter pour se passer des pesticides insiste l'association Générations Futures. Le porte parole bordelais, Cyril Giraud, a dénoncé une régression sans précédent avec le vote de l'Assemblée nationale de la réintroduction des néonicotinoïdes jusqu'en 2023.

Photos d'illustration des opposants aux néonicotinoïdes
Photos d'illustration des opposants aux néonicotinoïdes © Maxppp - maxppp

Le vote de l'Assemblée nationale est un mauvais signal explique l'association Générations Futures. Les néonicotinoïdes impactent tous les pollinisateurs alors qu'ils sont très importants en agriculture. Cyril Giraud, le porte parole bordelais de l'association qui milite contre l'usage des pesticides dans l'agriculture, insiste sur le fait que cette ré-autorisation va faire baisser les productions de miel locaux, alors qu'il y a une surproduction de sucre. Il y a selon lui, un vrai besoin d'adapter la filière agricole pour qu'elle arrête de considérer les produits chimiques comme une assurance récolte. 

Cyril Giraud, porte parole association Générations Futures

Plusieurs élus de Gironde prennent également position dans ce débat, comme la maire de Saint-André de Cubzac, dernière commune girondine  à avoir voté une motion contre le projet de  loi du gouvernement, c'était fin  septembre. Célia Monseigne ne comprend pas que l'Etat, au lieu de donner l'exemple, fasse machine arrière.

Réactions en Gironde à la réintroduction des néonicotinoïdes

Choix de la station

À venir dansDanssecondess