Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grâce aux pluies de décembre en Mayenne, les nappes phréatiques se remplissent

-
Par , France Bleu Mayenne

Les nappes phréatiques de Mayenne ont profité des récentes pluies pour commencer leur remplissage hivernal. D'habitude, il démarre plutôt dès le début du mois de novembre.

Grâce aux pluies, les nappes phréatiques de Mayenne recommencent à se remplir.
Grâce aux pluies, les nappes phréatiques de Mayenne recommencent à se remplir. © Radio France - Audrey Abraham

Les pluies de ces derniers jours en Mayenne permettent aux nappes phréatiques du département de recommencer à se remplir, alors qu'elles se vidaient depuis mars dernier. À Laval notamment, 110 millimètres de précipitations ont été enregistrés depuis le 1er décembre. Et selon le site internet de l'Ades, qui permet de suivre le niveau des eaux souterraines, le remplissage de celle présente au niveau de Laval a bien commencé au début du mois.

L'évolution du niveau des nappes phréatiques à Laval depuis janvier 2019.
L'évolution du niveau des nappes phréatiques à Laval depuis janvier 2019.

"Le niveau n'était pas critique mais il était temps que les nappes se remplissent puisque le rechargement se fait depuis début décembre alors qu'il se fait d'habitude début novembre", commente Cyril Demeusy, du service eau et biodiversité de la DDT de Mayenne, la Direction départementale des territoires. Mais il précise que la situation "pas anormale" et que sur l'année 2020, le niveau des nappes n'était "pas historiquement bas et pas particulièrement déficitaire" en eau, en comparaison avec les données qui remontent jusqu'à 2003.

La Mayenne et l'Oudon en vigilance jaune aux crues

"Après, ce qui est important, c'est l'intensité des précipitations, poursuit Cyril Demeusy. Si on a des orages très violents, l'eau ruisselle et de la terre ou de la matière des parcelles va vers les cours d'eau, ce qui n'est pas très intéressant pour les cultures. En revanche, si on a des pluies progressives qui assurent un bon rechargement des nappes, c'est une eau qui sera disponible l'été prochain quand elle sera nécessaire pour les cultures."

Ces précipitations peuvent aussi avoir des conséquences sur le niveau des cours d'eau. La rivière Mayenne et l'Oudon sont en vigilance jaune aux crues, et Vigicrues prévient que des "débordements localisés" sont possibles.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess