Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grandes marées à Saint-Marcouf-de-l'Isle : "A chaque fois, on croise les doigts"

-
Par , France Bleu Cotentin

Le coefficient le plus élevé de ces grandes marées ce mercredi 28 avril dans la Manche: jusqu'à 111. Après les vents forts de ces derniers jours, certaines communes tendent le dos, comme sur la cote Est, près de Valognes, à Saint-Marcouf-de-l'Isle, où la mer déborde régulièrement et cause des dégâts

A chaque grandes marées, le maire de saint-Marcouf, Jean-Claude Legoupil, tend le dos. Cette fois encore, " beaucoup d'eau a passé mais il n'y a pas eu de maison inondées"
A chaque grandes marées, le maire de saint-Marcouf, Jean-Claude Legoupil, tend le dos. Cette fois encore, " beaucoup d'eau a passé mais il n'y a pas eu de maison inondées" © Radio France - Jacqueline FARDEL

Le coefficient le plus élevé de ces grandes marées ce mercredi dans la Manche: jusqu'à 111. Ce sera 108 demain jeudi. Des coefficients synonymes pour de nombreuses communes du littoral manchois de vigilance. Avec le vent de ces derniers jours, la mer menace, déborde et abime les routes. Ce qui rappelle des mauvais souvenirs près de Valognes, sur la cote Est à Saint-Marcouf-de-l'Isle sur le boulevard des Gougins : 450 mètres de route particulièrement exposée, où une trentaine de maisons du front de mer se retrouvent régulièrement inondées.

boulevard des Gougins : 450 mètres de route particulièrement exposée, où une trentaine de maisons du front de mer se retrouvent régulièrement inondées.
boulevard des Gougins : 450 mètres de route particulièrement exposée, où une trentaine de maisons du front de mer se retrouvent régulièrement inondées. © Radio France - Jacqueline FARDEL

Des travaux qui donnent satisfaction

Malgré tout, les travaux réalisés depuis 2016 ont permis de limiter les dégâts : la route a été aplanie, des trottoirs plus haut installés. Ce qui permet de respirer un peu, même si quand le vent est fort comme ces derniers jours, le maire de la commune Jean-Claude Legoupil, tend le dos. Cette fois encore, " beaucoup d'eau a passé mais il n'y a pas eu de maison inondées. Grâce aux travaux, on peut évacuer l'eau en temps et en heure. On espère que ça va continuer, _on a 90 % de satisfaction depuis que c'est fait mais on ne sait jamais comme la météo va se comporter_, on travaille avec la nature, donc on est obligé de prendre ce qui vient."

On est beaucoup plus sereins qu'il y a quelques années

Des riverains un peu soulagés, mais toujours sur le qui-vive

Un soulagement pour les riverains comme Fernand THOMAS, président de l'Association des sinistrés de Saint-Marcouf-de-l'Isle. Mais avec le vent , il a passé ces derniers jours dans l'inquiétude . " On a toujours peur avec ces gros coups de vent que ça passe par dessus. _Mais on prend les précautions avec les riverains, on a veillé jusqu' 23 h avant hier. A chaque fois, on est toute une équipe à donner un coup de main quand il le faut_.

En 2013, les vagues passaient par dessus ma maison, c'était impressionnant. Malheureusement ce sont les aléas climatique, ça pourrait être pire, ça pourrait être mieux : on croise les doigts à chaque fois

En février, des bastaings installés avaient été volés, remplacés immédiatement par la mairie. De l'inconscience dit le premier magistrat

Choix de la station

À venir dansDanssecondess