Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange
Dossier : Grandeur nature en Drôme Ardèche

Grandeur nature : comment lutter contre les espèces végétales envahissantes dans les gorges de l'Ardèche

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Près de la moitié de la végétation qui pousse à proximité du cours de l'Ardèche est composée d'espèces envahissante. Olivier Peyronel, garde-animateur au syndicat de gestion des gorges de l’Ardèche nous aide à en identifier quelques-unes et nous explique comment lutter contre leur prolifération.

Sur un espace d'un mètre carré, à quelques mètres du cours de la rivière, le garde-animateur Olivier Peyronel identifie quatre espèces envahissantes.
Sur un espace d'un mètre carré, à quelques mètres du cours de la rivière, le garde-animateur Olivier Peyronel identifie quatre espèces envahissantes. © Radio France - A.W.

Ambroisie, impatience de l’Himalaya ou encore armoise des frères Verlot : ces plantes aux noms poétiques sont quelques exemples parmi la quarantaine d'espèces végétales envahissantes présentes sur le territoire de la réserve naturelle nationale des gorges de l'Ardèche. Les gardes nature, comme Olivier Peyronel, mènent des actions de recensement, organisent des campagnes d'arrachage et assurent un suivi de l'évolution de la situation.

Ces plantes exotiques, qui se développent très vite et prolifèrent facilement, ne peuvent pas vraiment être totalement éradiquées. A terme, les plantes locales s'adapteront peut-être d'elles-mêmes pour lutter contre cette menace.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess