Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grippe aviaire : la préfecture de la Loire lève les restrictions mises en place dans huit communes du Forez

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Il n'y a pas eu de nouveaux cas avérés de grippe aviaire dans la Loire depuis 21 jours. La préfecture a donc décidé ce mercredi de lever les restrictions mises en places après la découverte de cinq cygnes morts à Arthun mi-janvier. Le transport de volailles et d’œufs est donc de nouveau autorisé.

Les restrictions sont levées mais les poules doivent toujours rester confinées
Les restrictions sont levées mais les poules doivent toujours rester confinées © Radio France - Florence Gotschaux

La préfecture de la Loire lève les restrictions concernant la grippe aviaire dans le secteur de Boën-sur-Lignon. Depuis mi-janvier et la découverte de cinq cygnes morts sur la commune d'Arthun, le transport de volailles et d’œufs était interdit dans huit communes du Forez.

Les huit communs concernées

  • Arthun
  • Boën-sur-Lignon
  • Bussy-Albieux
  • Pommiers
  • Sainte-Agathe-la-Bouteresse
  • Sainte-Foy-Saint-Sulpice
  • Saint-Étienne-le-Molard
  • Saint-Sixte

Pas de nouveaux cas depuis 21 jours

Selon la préfecture, il n'y a pas eu de nouveaux cas depuis le 26 janvier. L'arrêté déterminant la zone de contrôle temporaire est donc levé. Mais les services de l'état dans le département rappelle que l'épidémie circule toujours en France. Le confinement des volailles dans les poulaillers restent donc en vigueur. Pour rappel, le virus H5N8 qui circule actuellement en France touche exclusivement les oiseaux et n’est pas transmissible à l’Homme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess