Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Garonne : record de températures maximales battu en 2019

-
Par , France Bleu Occitanie

Ça ne surprendra personne : 2019 a été l'une des cinq années les plus chaudes en Haute-Garonne, et même si on regarde les températures maximales seulement, la plus chaude avec une moyenne de près de 20 degrés. Personne n'a oublié qu'on avait allègrement passé les 40 cet été au bord de la Garonne.

Le 27 juin a été le jour le plus chaud de l’année, avec 40°C à Toulouse.
Le 27 juin a été le jour le plus chaud de l’année, avec 40°C à Toulouse. © Radio France - Bénédicte Dupont

Avec 15 degrés Celsius de moyenne, on aurait presque pu se balader en petit pull toute l'année dans les rues en Haute-Garonne. L'été caniculaire et le doux hiver ont fait grimper la normale de 1,2 degrés de plus. La moyenne des températures maximales plafonne à 19,9 degrés et là, c'est du jamais vu à Blagnac depuis le début des relevés de Météo France en 1947, dépassant même l'année de la grande canicule, 2003. 

Trois fois moins de gelées matinales que d'habitude

En fait, c'est assez simple, à part janvier et mai 2019 qui ont été plus froid que la normale, tous les autres mois ont connu des valeurs supérieures. En particulier, les mois d'été avec les deux épisodes caniculaires de fin juin et fin juillet. C'est le jeudi 27 juin qu'il a fait le plus chaud l'an dernier : 40°C à Toulouse, 42°C à Grenade-sur-Garonne. Ensoleillement maximal aussi forcément avec quelques 2.239 heures dans la ville rose, soit presque un 13e mois de soleil en bonus!

Par ailleurs, les éléments froids ont été contrariés en 2019 avec exceptionnellement peu de gelées matinales (13 nuits contre une trentaine en général). Les pluies en revanche ont marqué des cumuls normaux.

L'année 2019 a aussi été une année venteuse, avec les tempêtes hivernales de fin janvier, et ces dernières semaines en décembre. Météo-France fait aussi état de tornades observées en juin dernier (137 km/h à Francazal, un record).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu