Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Loire : trois recours et un référé devant la justice contre le projet de contournement de la RN88

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu Pays d'Auvergne

Les travaux de contournement de la RN88 en Haute-Loire ont commencé début janvier, mais les opposants au projets ne désarment pas. Trois recours et un référé devant la justice sont ou vont être déposés devant la justice afin de tenter d'annuler les travaux.

Pancarte des opposants au projet de déviation de la RN88.
Pancarte des opposants au projet de déviation de la RN88. © Radio France - Céline Autin

Ils l'avaient promis : les opposants au contournement de la RN88, en Haute-Loire font usage du droit pour tenter d'annuler les travaux qui ont commencer début janvier. Quatre recours devant les tribunaux de CLermont-Ferrand et de Lyon sont ainsi déposés ou vont l'être dans les prochains jours.

Quatre associations de protection de l'environnement

Du côté des associations, la FNE AURA, la FNE Haute-Loire, AUTA et SOS Loire Vivante viennent de déposer ce jeudi 28 janvier un recours devant le tribunal administratif de Clermont-Ferrand. Ils attaquent l’autorisation environnementale préfectorale du 28 octobre 2020 devant le juge administratif pour demander son annulation, et déposent un référé en accompagnement du recours pour faire suspendre l’application de cette autorisation.

Leurs arguments mettent en avant "les impacts sur l'environnement", "une augmentation de la pollution de l’air et de nouvelles nuisances sonores pour les hameaux à proximité de cette nouvelle voie."

Des élues écologistes également à la manœuvre

Quatre élues régionales, membres du Rassemblement Citoyens Écologistes Solidaires, vont déposer ce lundi 1er février un recours pour excès de pouvoir devant le tribunal administratif de Lyon contre le budget primitif 2021 de la Région. Parmi ces élues, la candidate écologiste aux élections régionales Fabienne Grébert. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Cette action fait suite à un premier recours déposé le 22 décembre dernier, au nom du RCES, pour excès de pouvoir devant le tribunal administratif de Clermont-Ferrand contre l'arrêté préfectoral autorisant le projet de déviation. 

D'après ces élues, "les deux recours soulèvent des motifs similaires dont l'atteinte au Code de l'Environnement et conflits d'intérêt du Président de région Laurent Wauquiez."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess