Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Il reste 50 jours de réserve d'eau potable en Mayenne, les élus ne sont pas inquiets

-
Par , France Bleu Mayenne

Notre réserve d'eau potable en Mayenne est de 50 jours, en cette mi-septembre. A cause de la sécheresse, le niveau de la retenue dans le Nord-Mayenne est en baisse mais il n'y a pas de crainte à avoir selon des élus mayennais.

Ce barrage a été construit en 1975 et peut contenir jusqu'à 3 millions de mètres cubes d'eau.
Ce barrage a été construit en 1975 et peut contenir jusqu'à 3 millions de mètres cubes d'eau. © Radio France - Aurore Richard

Département Mayenne, France

Difficile d'imaginer qu'à la fin du mois d'octobre, en Mayenne, vous ne pourrez plus boire l'eau du robinet ou prendre votre douche. C'est pourtant un risque. 

Il nous reste 50 jours d'eau potable en réserve dans le département, grâce à la retenue d'eau de Saint-Fraimbault-de-Prières, dans le Nord-Mayenne. 

Son niveau baisse à cause de la sécheresse de ces dernières semaines mais il n'y a pas de quoi s'affoler, selon des élus mayennais.

Le niveau de la retenue a baissé d'1m10

Ce barrage du Nord-Mayenne a été construit il y a 55 ans, c'est une retenue de trois millions de mètres cubes d'eau. Elle fournit 36 000 mètres cubes d'eau par jour à Laval, Mayenne et Château-Gontier. 

Pour l'instant, ces rendements sont tenus mais les effets des épisodes de canicule des mois de juin et juillet 2019 se font sentir. "On a un abaissement d'1m10, c'est-à-dire qu'il reste 58% de la retenue d'eau donc ce n'est pas catastrophique", estime Louis Michel conseiller départemental du canton de Loiron.

La retenue de Saint-Fraimbault-de-Prières n'est qu'à 58% de son volume, à cause de la sécheresse de cet été 2019.  - Radio France
La retenue de Saint-Fraimbault-de-Prières n'est qu'à 58% de son volume, à cause de la sécheresse de cet été 2019. © Radio France - Aurore Richard

Ces réserves sont estimées à 50 jours d'eau potable mais cela peut vite changer. Quelques millimètres de pluie peuvent permettre de tenir jusqu'à l'hiver

Pourtant, l'étiage, la baisse des eaux de cette année 2019 en Mayenne, n'est pas la pire. "On a commencé à soutenir l'étiage vers le 20 août pour la rivière de la Mayenne, ce qui est assez tardif car on a pu l'observer dès le mois de juillet", évalue Fabienne Guiguen, chef de service eau au Conseil départemental. 

Presque toute la Mayenne en crise sécheresse

Malgré tout, aucune impasse n'est faite sur les économies d'eau. "On devait changer des joints mais on ne le fera pas. On attendra cinq ans pour le faire car sinon, cela veut dire qu'on ouvre la retenue pendant cinq jours et qu'on laisse partir l'eau", explique Louis Michel.

Ce conseiller départemental appelle donc tous les Mayennais à ne pas gaspiller l'eau potable. 

La Préfecture de la Mayenne a placé quasiment tout le département en crise à la sécheresse ce mardi 10 septembre, ce qui veut dire interdiction d'irriguer les grandes cultures, d'arroser sa pelouse ou de laver sa voiture jusqu'à nouvel ordre. 

Choix de la station

France Bleu