Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Île-de-France : la première usine de gaz écologique inaugurée

-
Par , France Bleu Paris

Pour la première fois dans la région Île-de-France, une usine de gaz écologique a été inaugurée, ce mardi, dans la commune des Mureaux. Cette extension dans la station d'épuration va créer du bio-méthane pour fournir l'équivalent de 800 foyers.

La première usine de gaz écologique inaugurée aux Mureaux dans les Yvelines
La première usine de gaz écologique inaugurée aux Mureaux dans les Yvelines © Radio France - Dylan Jaffrelot

Les Mureaux, France

C'est une première en Île-de-France, ce mardi une usine de gaz écologique a été inaugurée dans la commune des Mureaux dans les Yvelines. Cette extension sur le site de la station d'épuration permet de créer du bio-méthane "un gaz vert" pour fournir de l'eau chaude et du chauffage l'équivalent de 800 foyers en produisant plus de 4 Gigawatts/heure. Ce recyclage des eaux usées évite le rejet de 1.000 tonnes de CO2 dans l'air. 

Un projet à plus de 40 millions d'euros

Cette usine a été financée par Suez et les collectivités qui utilisent la station d'épuration des Mureaux (24 communes). Le projet a été lancé en 2014 mais ce n'est que trois ans plus tard que les travaux ont commencé. En plus de l'extension, la capacité de traitement des eaux usées a augmenté. Elle pourra maintenant traiter les eaux usées de 120.500 habitants contre 100.000 auparavant. 

La facture des eaux usées ne va pas augmenter pour les habitants. C'est grâce à eux qu'on produit ce méthane qui sera revendu. - François Garay, maire des Mureaux. 

Le rejet d'eaux usées dans la Seine va baisser de 160.000 m3

En plus de réduire le rejet dans la Seine, le recyclage de la boue va diminuer de 30% le volume des boues transportées vers les sites d'épandages ou de compostages, ce qui va permettre une économie de l'émission de CO2 de l'ordre de 200 camions par an. 

71.000 m3 de boues valorisées par an

La façon de traiter la boues des eaux usées est toute simple : 

  1. Elle est d'abord dépolluée dans des boxs qui oxygènent des bactéries se nourrissant des polluant dans l'eau. 
  2. La boue est essorée, filtré pour réduire son volume
  3. Cette boue passe dans des canalisations et chauffe à 37°C un méthaniseur (une grande cuve)
  4. Une fois dans la cuve, le gaz de la boue est "récolté" puis injecté dans le réseau géré par GRDF
Une partie des canalisations de l'usine de gaz vert - Radio France
Une partie des canalisations de l'usine de gaz vert © Radio France - Dylan Jaffrelot

Quand vous mangez, vous digérez et produisez des gaz. Et bien là c'est pareil ! Ensuite nous augmentons sa qualité à 98% avec un système de "filtrage". - Wilfried Maucan, responsable d’exploitation de l'assainissement de la station d'épuration

D'ici 2030, l'usine espère augmenter son rendement et alimenter l'équivalent de 1.100 foyers.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu