Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ille-et-Vilaine : il traque les frelons asiatiques qui pullulent cette année

-
Par , France Bleu Armorique

Les frelons asiatiques sont très nombreux cette année en Bretagne, comme le montre le nombre de nids déjà détruits. Louis Gallardon, un apiculteur amateur, est sur le qui-vive cette année pour détecter les nids.

Louis Gallardon, apiculteur amateur, traque les nids de frelon asiatique à Vezin-le-Coquet (Ille-et-Vilaine) qui sont très présents cette année 2020 en Bretagne.
Louis Gallardon, apiculteur amateur, traque les nids de frelon asiatique à Vezin-le-Coquet (Ille-et-Vilaine) qui sont très présents cette année 2020 en Bretagne. © Radio France - Evan Lebastard

Il traque le frelon asiatique, jumelles à la main pour repérer les nids dans les arbres. Louis Gallardon est retraité et apiculteur amateur à Vezin-le-Coquet. Et sur son temps libre il tente de débusquer ces frelons qui nuisent à ses ruches. "Quand j'ai nettoyé mes ruches après la récolte, j'ai constaté que j'étais entouré de frelons."

C'est devenu invivable pour lui et ses quelques ruches. Il n'avait jamais vu ça. L'explication se trouve probablement du côté de la météo. "L'hiver a été très doux, je pense que beaucoup de reines ne sont pas mortes de froid. Ça a profité aux frelons, comme aux abeilles d'ailleurs." Sauf que si l'abeille est précieuse pour la biodiversité, le frelon asiatique lui est considéré comme un nuisible, et il fait des dégâts sur les ruches. "Il détruit la ruche en s'attaquant aux abeilles, mais surtout il stress les ruches et les empêchent d'aller chercher de quoi se nourrir", explique Louis Gallardon.

Louis Gallardon scrute les arbres avec ses jumelles en espérant repérer un nid de frelons.
Louis Gallardon scrute les arbres avec ses jumelles en espérant repérer un nid de frelons. © Radio France - Evan Lebastard

Louis Gallardon est une vigie pour les services municipaux. Non seulement il patrouille à la recherche des nids, mais en plus on l'appelle quand il faut s'en débarrasser. D'ailleurs il a constaté avoir été beaucoup moins appelé ces derniers mois. "Les nids primaires n'ont pas été détectés ou alors sont cachés dans des buissons. Ils ont évolué, on ne trouve pas les nids." Selon la Fédération d’Ille-et-Vilaine de défense contre les organismes nuisibles, 3.000 nids ont déjà été détruits au 31 août. Autant que sur l'ensemble de l'année dernière.

Et il a vu leur comportement se transformer proche de ses "ils sont domestiqués". Parfois trois sur une même ruche, ils sont très calmes et viennent même jusqu'à se poser sur la planche d'envol. En attendant les pièges qu'il installe autour de ses ruches sont très vites saturés. Remplis de frelons. Il en appelle à la vigilance de tous pour signaler aux mairies dès qu'un nid apparaît. "On n'arrivera pas à l'éradiquer, mais restreindre sa présence c'est important."

Les pièges que met en place l'apiculteur sont vite saturés de frelons morts.
Les pièges que met en place l'apiculteur sont vite saturés de frelons morts. © Radio France - Evan Lebastard
Choix de la station

À venir dansDanssecondess