Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Incendie à l'usine Lubrizol à Rouen

Incendie à l'usine Lubrizol à Rouen : "Les informations tardent à venir", estime David Cormand, secrétaire national EELV

David Cormand, conseiller muncipal de Canteleu et secrétaire national d'Europe Ecologie les Verts, a réclamé ce lundi sur France Bleu Normandie plus de transparence quatre jours après l'incendie à l'usine Lubrizol de Rouen. Il déplore que les informations tardent à venir sur ce qui a brûlé.

David Cormand, conseiller municipal de Canteleu et secretaire national d'EELV
David Cormand, conseiller municipal de Canteleu et secretaire national d'EELV © Maxppp - Léon Tanguy

David Cormand, conseiller muncipal de Canteleu et secrétaire national d'Europe Ecologie les Verts, exige plus de transparence, quatre jours après l'incendie à l'usine Lubrizol à Rouen. 

« Qu'est ce qui a brûlé ? Ce sont des informations qui tardent à nous parvenir alors qu'après le premier accident en 2013, un protocole avait été décidé qui met en demeure les entreprises de communiquer en temps réel ce qu'elles ont comme produits sur leur site », a-t-il déclaré ce lundi matin sur France Bleu Normandie. 

David Cormand attend avec impatience les résultats des analyses complétementaires qui ont été demandées par le préfet de Seine Maritime, et notamment sur ce qu'il y a dans les suies. 

Le préfet de Seine-Maritime se rend ce lundi soir à 18h au conseil communautaire de la Métropole de Rouen. Il répondra aux questions des élus de l'agglomération. David Cormand regrette que le préfet ait réfusé que cette audition soit publique. 

« On ne peut faire coexister un site potentiellement dangereux avec la population »

« Est ce qu'il est viable que des sites potentiellement dangereux, classés Seveso, coexistent avec une concentration d'habitants à proximité ? La réponse est dans la question », a répondu David Cormand, « mais cela doit se décider démocratiquement ».

« J'ai une pensée ce matin pour les 400 familles des salariés de Lubrizol qui vivent comme nous tous ce qui se passe avec une crainte pour leur emploi. Il faut prendre en compte ces paramètres là et ne pas agir sous le coup de l'émotion mais il faut être lucide », a ajouté le secrétaire national d'EELV. 

« A titre personnel, je pense depuis longtemps qu'on ne peut pas faire coexister des sites aussi dangereux avec la population, mais je préfère que ces usines soient en France plutôt que dans des pays où il y a moins de normes environnementales et moins de normes sociales », a-t-il conclu. 

Extrait de l'interview de David Cormand

Choix de la station

À venir dansDanssecondess