Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Incendies de forêt : la Sarthe désormais équipée d'un système de vidéo-détection

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Maine, France Bleu

Depuis le début du mois de mars, des caméras installées sur douze pylônes et châteaux d'eau détectent les départs de feu en Sarthe. Le dispositif permet aux pompiers de gagner du temps lors des interventions avec une localisation beaucoup plus précise.

Trois caméras sont installées sur des "points haut" du département pour une détection plus rapide des départs de feu.
Trois caméras sont installées sur des "points haut" du département pour une détection plus rapide des départs de feu. - SDIS 72

"Sur un massif où il n'y a pas de présence humaine, on peut facilement gagner dix minutes - un quart d'heure", se réjouit le colonel Christophe Burbaud, patron des pompiers de la Sarthe. Avec désormais douze "points hauts" (pylônes ou châteaux d'eau) équipés de caméras de vidéo-détection reliées au réseau par la fibre, le Service départemental d'incendies et de secours de la Sarthe se fixe pour objectif "une baisse de 20 à 30% des surfaces brûlés", détaille le président du conseil départemental Dominique Le Menèr. 

Le système se construit de la façon suivante : trois caméras sont installées sur chaque site, deux d'entre elles se chargeant de faire dix photos toutes les deux minutes à 180°. Les photos sont immédiatement comparées à une autre photo de référence, sans fumée. En cas d'anomalie, un sapeur-pompier se charge de vérifier la situation à l'aide de la troisième caméra, "il va pouvoir faire de la levée de doute, zoomer sur le feu pour voir s'il y a un incendie ou s'il n'y en a pas", poursuit le colonel Burbaud. 

La Sarthe, département le plus boisé de la région

Pour l'instant, le dispositif est opérationnel sur les douze sites suivants : centre de secours de Le Mans Sud, Saint-Saturnin, la Suze-sur-Sarthe, Saint Denis d'Orques, Saint-Léonard-des-Bois, Valframbert, Solesmes, Sillé-le-Guillaume, Beaufay, Souligné-sous-Ballon,, Laverna et Luché-Pringé. Quatre autres sites doivent être équipés d'ici 2022 : Ecommoy, Livet-en-Saosnois, Lavaré et Saint-Mars-de-Loquenay, en attendant d'être raccordés à la fibre. 

L'initiative avait été pensée en septembre 2019, quelques temps après la journée dramatique du 25 juillet où 25 incendies s'étaient déclenchés en Sarthe dans la même journée, mobilisant tout le matériel et tout les sapeurs-pompiers du département. Le modèle, calqué sur celui utilisé dans les départements des Landes et de Charente-Maritime, "nous fait prendre de l'avance par rapport à un risque avéré", estime Dominique Le Méner. La Sarthe est en effet le département le plus boisé des Pays de la Loire, avec 117 000 hectares de forêt. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess