Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Protection du Mont-Blanc : Emmanuel Macron annonce la création de zone réglementée et des amendes plus fortes

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Le président de la République en déplacement ce jeudi en Haute-Savoie, a annoncé la création d'une zone réglementée sur le Mont-Blanc où l'alpinisme et le ski de randonnée seront les seules activités autorisées. En cas de non respect de espace, les amendes pourront atteindre 1 500 euros.

Emmanuel Macron lors de la conférence au Mont-Blanc (Haute-Savoie).
Emmanuel Macron lors de la conférence au Mont-Blanc (Haute-Savoie). © Radio France - Richard Vivion

Chamonix-Mont-Blanc, France

Des nouvelles mesures pour protéger le plus haut sommet d'Europe ont été présentées ce jeudi par Emmanuel Macron lors de son déplacement en Haute-Savoie. Le président de la République s'est exprimé depuis Saint-Gervais après s'être rendu, dans la matinée sur la Mer de Glace à Chamonix pour constater les dégâts liés au réchauffement climatique.

Des amendes passant de 38 euros à 750 euros

Après le rameur abandonné sur le Mont-Blanc, un jacuzzi et un mât de 10 mètres, il était temps de prendre des mesures fortes pour décourager ceux "qui se moquent de la trace qu'ils vont laisser" sur ce lieu naturel d'exception avait d'ailleurs dénoncé à de nombreuses reprises Jean-Marc Peillex, le maire de Saint-Gervais (Haute-Savoie). Message entendu par le président de la République. "Nous allons créer une aire protégée sur le Mont-Blanc afin de protéger ce monument naturel", a indiqué Emmanuel Macron. Cette zone réglementée doit s’étendre sur plus de 2 200 hectares autour du sommet avec un tracé définit par les guides de Chamonix et de St Gervais. D'ici la fin de l'année, elle sera encadrée par un arrêté de protection d’habitat naturel et l’alpinisme et le ski de randonnée y seront les seules activités autorisées.

Dans cette zone réglementée, tout comportement jugé "inadapté" sera donc désormais puni d'une amende de 750 euros minimum et pouvant monter jusqu'à 1500 euros, contre 38 euros jusqu'ici. Avec cette mesure "nous avons sauvé le Mont-Blanc", s'est félicité jeudi soir Jean-Marc Peillex, le maire de Saint-Gervais. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu