Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un joggeur attaqué par une buse dans le sud-Touraine

-
Par , France Bleu Touraine, France Bleu

Un Tourangeau a eu la désagréable surprise d'être visé par une buse lors de son jogging dans le sud-Touraine. "Cela peut arriver" explique la LPO. C'est un instinct protecteur du nid et des petits.

"Les attaques et intimidations de buse ou faucon sont très rares" assure la LPO Touraine
"Les attaques et intimidations de buse ou faucon sont très rares" assure la LPO Touraine © Maxppp - F. Medan

"J'ai été victime d'une attaque d'une buse il y a huit jours lors de mon footing sur la commune de La Tour-Saint-Gelin", dans le Richelais. Ce sont les mots de Franck Bigot, un Tourangeau, adepte du jogging. Il a été touché sur le dessus de la tête mais sans blessure. Sa mésaventure s'est reproduite dimanche dernier, sur le même parcours en lisière de bois, "par le même animal" précise-t-il. "Ce coup ci, il m'a juste survolé à cinq reprises en me frôlant". Selon la Ligue de protection des oiseaux, ce phénomène peut arriver, même s'il est rare

Instinct de protection des jeunes buses encore dans le nid

Il existe en effet des faucons et des buses en Touraine. "Les attaques ou plutôt tentatives d'intimidations sont souvent l'oeuvre de buses" précise Julien Présent, chargé d'études à la LPO Touraine. C'est un réflexe naturel. L'animal défend son territoire, et surtout il défend ses poussins, sa nichée. Ce genre de phénomène intervient quand les nids sont à proximité d'un lieu de passage de promeneurs. Il ne devrait plus durer très longtemps. Les jeunes buses vont bientôt sortir du nid et se trouver leur territoire. Le terrain de course de Franck Bigot devrait donc être totalement sûr fin juin-début juillet. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess