Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Où en sont les oiseaux de jardins après le confinement?

-
Par , France Bleu Touraine, France Bleu

La LPO, Ligue de protection des oiseaux, lance un appel à tous ceux qui possèdent un jardin en Touraine: ce weekend,comptez les oiseaux et voyez s'ils sont plus ou moins nombreux qu'avant le confinement.

Tableau de relevé des oiseaux
Tableau de relevé des oiseaux © Radio France - Valentin BOISSAIS

Ce weekend en Touraine, la LPO, la Ligue de protection des oiseaux, et le Museum national d'histoire naturelle appellent au traditionnel comptage des oiseaux de jardins. Chacun d'entre nous est invité à s'installer pendant une heure dans son jardin ou sur son balcon pour compter les oiseaux et transmettre le résultat à la LPO. C'est ce qu'on appelle de la science participative. L'an dernier, grâce à ces comptages, on a pu observer 25 espèces d'oiseaux en moyenne dans chaque jardin.

Le comptage permet de repérer les éventuelles maladies

"On a finalement très peu d'informations sur les oiseaux des jardins., raconte Baptiste Boulay, ornithologue à la LPO, ce comptage va donc nous permettre de combler certaines lacunes: leur mode de vie, la variation de leurs effectifs, leur état sanitaire".

Cela permet d'inventorier des oiseaux très communs qu'on a tendance à oublier un peu au profit d'oiseaux rares-Baptiste Boulay, ornithologue 

"Les derniers comptages il y a quelques années ont notamment permis de voir que _des populations de mésanges bleues s'étaient effondrées à cause d'une maladie_. Cela permet aussi de voir, par exemple, que les populations de rouge-gorges ne sont pas les mêmes en été qu'en hiver dans les jardins". En une heure, on peut arriver à voir 90% des espèces qui nichent dans son jardin.

Les sternes de Loire ont profité du confinement pour nidifier sur les ilôts

Avec le confinement, les oiseaux des parcs ont probablement passé les deux mois les plus tranquilles de leur vie, mais ceux de nos jardins ont eu, bien au contraire, la vie dure. Car si les parcs étaient fermés, ailleurs les travaux de jardinage ont été nombreux pendant le confinement. 

Le confinement a donné lieu à pas mal de travaux de jardinage qui ont pu déranger les oiseaux-Baptiste Boulay

"En revanche, grâce au confinement, raconte Baptiste Boulay, _les sternes qui sont les oiseaux emblématiques de la Loire se sont installés bien plus tranquillement sur les ilôts"_. "En temps ordinaire, leurs œufs peuvent être piétinés par les humains". "Cette fois, les sternes ont pu mener leur nidification à bien, avec peut-être plus de jeunes à l'envol". 

La LPO appelle les promeneurs à faire très attention où ils marchent en bord de Loire et à respecter le nids de sternes. A Tours, des panneaux de mise en garde ont été installés sur l'île Simon et à la Grande Bretèche. 

Pour compter les oiseaux, vous êtes libre de choisir n'importe quel moment de la journée pour faire votre comptage, et le lieu, cela peut-être une cour ou un balcon tout autant qu'un jardin. En moyenne, 25 espèces sont répertoriés à chaque comptage. Surtout n'oubliez pas d'envoyer vos résultats sur le site en ligne de la LPO www.oiseauxdesjardins.fr.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu