Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : permis de construire signés par la préfète pour cinq éoliennes dans le Lochois

-
Par , France Bleu Touraine

Malgré une deuxième enquête publique défavorable au projet éolien de l'entreprise Wolkswind sur Vou et La-Chapelle-Blanche-Saint-Martin, la préfète d'Indre-et-Loire a signé les permis de construire et d'exploiter. Les élus et les habitants sont choqués.

Illustration
Illustration © Maxppp - M. Esdourrubailh

C'est le coup de bambou du début d'année pour les communes de Vou et de La-Chapelle-Blanche-Saint-Martin, dans le Lochois. Malgré une deuxième enquête publique défavorable à l'implantation de cinq éoliennes à cheval sur les deux communes, la préfète d'Indre-et-Loire vient de signer vendredi 10 janvier 2020 les permis de construire. Selon elle, la nouvelle enquête publique n'apporte pas de nouveaux éléments par rapport à la première. 

A l'issue de la première enquête publique, la préfecture avait rejeté l'implantation d'éoliennes, mais l'entreprise qui porte le projet avait attaqué en justice. Elle avait gagné devant la cour d'appel du tribunal administratif de Nantes. C'est dans ce cadre que la préfète d'Indre-et-Loire a donc procédé à une deuxième enquête publique en octobre-novembre 2019. Conclusions identiques : population majoritairement contre, implantation inadaptée, vent inégal, distance insuffisante des habitations. Jean-Marie Vannier, le maire de Vou, va engager avec le maire de La-Chapelle-Blanche-Saint-Martin une procédure administrative pour contester le permis de construire et l'autorisation d'exploitation. La première manche aura lieu devant le tribunal d'Orléans, la deuxième manche sans doute devant la cour d'appel de Nantes. Les deux élus se disent prêts à aller jusque devant le Conseil d'Etat. La procédure va prendre donc plusieurs années.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess