Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

INFO FRANCE BLEU ALSACE - Les activités de géothermie suspendues après deux séismes à Strasbourg

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Deux tremblements de terre se sont produits en moins de 48h dans l'Eurométropole. En conséquence, les activités de géothermie, les forages ne reprendront pas avant les résultats de l'enquête sur les causes de ces récents séismes à Strasbourg, annonce la préfecture.

L'entreprise Fonroche travaille sur le site de l'ancienne raffinerie de Reichstett
L'entreprise Fonroche travaille sur le site de l'ancienne raffinerie de Reichstett © Maxppp - Dominique Gutekunst

Strasbourg, France

La terre a de nouveau tremblé à Strasbourg mercredi soir peu avant minuit. Un premier tremblement de terre s'était produit mardi 12 novembre à 14h38. Des chercheurs évoquent la possibilité d'un séisme "induit" c'est-à-dire provoqué par l'activité humaine, peut-être des forages géothermiques. Une enquête est en cours. 

Prendre les précautions nécessaires (Robert Herrmann, président de l'Eurométropole de Strasbourg)

En attendant les résultats de cette enquête, l'entreprise Fonroche, spécialiste de la géothermie, qui travaille sur le le site de l'ancienne raffinerie de Reichstett ne reprendra pas ses activités de forage, confirme la préfecture du Bas-Rhin.

"Cela ne signifie pas que c'est dû à la géothermie, mais il est logique de prendre les précautions nécessaires", explique Robert Herrmann président de l'Eurométropole sur France Bleu Alsace "il est normal d'attendre les avis des experts".

L'entreprise Fonroche, interrogée dès mardi sur les conséquences éventuelles de son travail de géothermie, conteste tout lien avec son activité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu