Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

INFO FRANCE BLEU - Des discussions franco-espagnoles pour en finir avec la "guerre de l'eau" en Cerdagne

-
Par , France Bleu Roussillon

La France et l'Espagne ont décidé de relancer les discussions pour tenter de mettre un terme à la "guerre de l'eau" en Cerdagne, région transfrontalière dans les Pyrénées-Orientales. Dans l'un des conflits, l'agence française de l'eau réclame prés de 400.000 euros à la ville espagnole de Puigcerda.

La Cerdagne, objet de conflits avec l'Espagne sur la question de l'eau
La Cerdagne, objet de conflits avec l'Espagne sur la question de l'eau © Radio France - Sébastien Berriot

Latour-de-Carol, France

Après plusieurs années sans dialogue, la France et l'Espagne ont décidé de relancer leurs discussions sur la question du partage et de la gestion de l'eau en Cerdagne, région transfrontalière de montagne entre la Catalogne et les Pyrénées-Orientales. Ce sont les Espagnols qui ont sollicité en premier la préfecture de Perpignan. L'enjeu est vital pour nos voisins : c'est le secteur le plus peuplé de la Cerdagne et l'eau qui coule dans les robinets espagnols est captée en France, dans les secteurs de Latour-de-Carol, Angoustrine, ou encore Saillagouse et Erre.

Le traité de Bayonne devenu inapplicable

Les règles sont anciennes, fixées par le traité de Bayonne en 1856. Le texte autorise les Espagnols à venir prendre l'eau en France de façon gratuite. Seulement depuis cette époque, la législation a évolué des deux cotés de la frontière. Le traité est devenu inapplicable et plusieurs conflits ont éclaté, notamment entre la ville espagnole de Puigcerda et l'agence de l'eau Rhône-Méditerranée, côté français. L'établissement réclame aujourd'hui à la municipalité une redevance avec des arriérés sur plusieurs années : près de 400.000 euros au total. 

Des centaines de milliers d'euros en jeu

La ville de Puigcerda refuse de payer en invoquant le traité de Bayonne. L'agence de l'eau a saisi le tribunal administratif de Lyon, qui, devant la complexité de la situation, s'est déclaré incompétent. Le conflit est aujourd'hui dans l'impasse. La relance des discussions franco-espagnoles en 2020 pourrait permettre de trouver une solution. Le calendrier devrait être précisé d'ici la fin de l'année. 

Pour Georges Armengol, le président de la communauté de communes Pyrénées-Cerdagne, côté français, "il faut trouver une solution à l'échelle de tout le bassin pour que tout le monde, Français et Espagnols, puisse avoir de l'eau dans les rivières, notamment à un moment où les périodes de sécheresse sont de plus en plus récurrentes".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu