Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Isère : le plastique dans les arbres vient d'une entreprise spécialisée dans le recyclage des déchets

-
Par , France Bleu Isère

A Bourgoin-Jallieu (Isère), des arbres voisins du centre de stockage de l'entreprise Suez sont recouverts de plastique. Du plastique qui vient de l'entreprise, pourtant spécialisée dans le recyclage des déchets.

Christophe Peix, ce jeudi en début d'après-midi, tout à côté de l'entreprise Suez. Du plastique venu de la société aux branches, mais aussi des ordures laissées par des particuliers.
Christophe Peix, ce jeudi en début d'après-midi, tout à côté de l'entreprise Suez. Du plastique venu de la société aux branches, mais aussi des ordures laissées par des particuliers. © Radio France - Céline Loizeau

Le plastique n'est plus si fantastique que ça. Et ça ne l'est pas du tout même quand il finit aux branches d'arbres. On est juste à côté du centre de stockage Suez, à Bourgoin-Jallieu (Isère). Christophe Peix, garde-pêche berjallien s'en est ému et a partagé son coup de gueule sur les réseaux sociaux.

"Incident exceptionnel" d'après Suez 

Quand on le retrouve sur place, ce jeudi en début d'après-midi, les branches sont recouvertes de plastique, des bandes blanches, comme des guirlandes. "Une carte postale un peu abîmée" pour Christophe. 

Certains morceaux s'envolent et terminent dans le Bion, le cours d'eau qui passe à quelques mètres de là. Et pour lui, c'est d'autant plus incompréhensible que ce plastique provient de la société Suez, dont la spécialité est justement le recyclage et la valorisation des déchets : "quand même en étant porteur du recyclage et de l'environnement, comment on ne peut pas se poser la question que "je nuis" à mon environnement proche avec le résultat de tous ces plastiques éparpillés." Il ne dit pas que l'entreprise le fait exprès, mais cela l'interpelle.

La société, de son côté, parle d'un "incident exceptionnel" du à "des vents très violents". Dominique Caoduro, directeur des agences du Rhône, de l'Ain et du Nord-Isère annonce un nettoyage du site et plusieurs aménagements. Il y a la réparation de la palissade qui sépare l'entreprise et la végétation alentour. Il précise aussi avoir "demandé qu'un chiffrage soit réalisé pour augmenter la hauteur de la palissade ou mettre en place des filets comme on peut en mettre en place sur d'autres sites." Le but : bloquer, retenir à l'intérieur du site les plastiques qui s'envoleraient.

Les arbres recouverts de bandes de plastique blanc.
Les arbres recouverts de bandes de plastique blanc. © Radio France - Céline Loizeau

De nombreux dépôts sauvages aussi

Mais le message de Christophe Peix ne vise pas que l'entreprise Suez. Il se promène très souvent le long du cours d'eau et ramasse régulièrement les déchets de particuliers et de professionnels. Cet après-midi, on a pu trouver des bouts de matelas en mousse, des sacs poubelle en pagaille, un frigo, un aquarium, des jouets pour enfants...

Si certains habitants du secteur pointent du doigt un accès devenu selon eux plus compliqué aux déchetteries, d'après un rapport commandé par l'assemblée nationale, quelque soit le système de tri, de fonctionnement des déchetteries, un peu partout, les dépôts sauvages sont en hausse. L'amende encourue peut aller jusqu'à 1500 euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess