Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Isère : pic de chaleur attendu jusqu'au week-end prochain

-
Par , France Bleu Isère

L'été est là. Comme le reste de la France l'Isère va voir le mercure monter d'ici au week-end prochain. Les températures pourraient atteindre 35 degrés mais les nuits resteront fraîches.

La chaleur va persister sur l'Isère jusqu'au week-end (illustration)
La chaleur va persister sur l'Isère jusqu'au week-end (illustration) © Maxppp - Vanessa Meyer

Si les premiers jours du moi de juin avaient été plutôt frais, l'été s'est définitivement installé. De l'air chaud arrive du sud de l'Europe et du Sahara engendrant une hausse des températures sur toute la France. L'Isère sera concerné dès mercredi après midi, dans la vallée du Rhône avec les premiers 34/35 degrés de l'année. Le reste du département aura le droit à des températures identiques de jeudi à samedi.

Pas de canicule

S'il va faire chaud il ne s'agit pas d'une canicule rappelle Serge Taboulot, ancien directeur de MétéoFrance dans les Alpes et expert météo sur France Bleu Isère : "Une véritable canicule c'est à la fois des températures maximales dans l'après midi et des températures minimales la nuit qui sont très élevées. Ce n'est pas le cas dans les prochains jours car on a des températures nocturnes qui vont redescendre aux alentours de 17 ou 18 degrés, bien loin des canicules de l'an dernier par exemple". On restera effectivement assez loin des relevés d'il y a un an, ou tous les records pour un mois de juin avaient été battus. Ainsi le 28 juin, il avait fait 38,2 degrés à Reventin-Vaugris et à Coublevie. Le 30, les minimales à Grenoble n'étaient pas tombées en dessous de 21,6 degrés. 

Le pic de chaleur attendu ces prochains jours devrait cesser ce week-end avec l'arrivée des orages.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu