Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Joué-lès-Tours : le quartier de La Rabière infesté par les fientes d'étourneaux

-
Par , France Bleu Touraine

Le quartier de la Rabière à Joué-lès-Tours doit chaque année gérer des milliers d'étourneaux qui viennent passer une partie de l'hiver. Avec eux arrivent aussi des désagréments : odeurs, bruit et saleté.

Le bruit, la saleté et les odeurs sont les principaux désagréments.
Le bruit, la saleté et les odeurs sont les principaux désagréments. © Radio France - Thibault Lecoq

Joué-lès-Tours, France

Chaque année des nuées d'oiseaux s'installent à Joués-lès-Tours. Il y a quatre "dortoirs" principalement dans le quartier de La Rabière. Ces étourneaux apprécient se poser dans des arbres avec des feuilles. Ils passent ici une partie de l'hiver.

Les fientes  sont l'un des problèmes. - Radio France
Les fientes sont l'un des problèmes. © Radio France - Thibault Lecoq

Pour les habitants, les volatiles sont une véritable gêne. Avec les fientes, les trottoirs sont sales et la rue sent mauvais. "On ne peut pas ouvrir la fenêtre tellement ça sent mauvais", assure Odette, une habitante du quartier. Selon elle, trois de ses voisins ont déménagé à cause de ça. Le bruit est aussi assourdissant selon les riverains, surtout le matin et le soir. A cause de fientes, les trottoirs sont glissants, ce qui peut être dangeureux.

La mairie au courant du problème 

À la mairie de Joué-lès-Tours, on est au courant du problème. Ils affirment essayer de trouver des solutions. Ils ne peuvent pas utiliser des pistolets d'effarouchement en pleine ville. Ils testent une nouvelles méthode : élaguer les arbres dans lesquels se posent les étourneaux. Sans branches, ils sont obligés aller ailleurs. Une technique qui va être étendue dans la ville. En attendant, les services techniques assurent nettoyer les trottoirs au karcher. 

Les voitures ne sont pas épargnées. - Radio France
Les voitures ne sont pas épargnées. © Radio France - Thibault Lecoq
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu