Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Journée nationale de la qualité de l'air : ces polluants qui nous tuent

-
Par , France Bleu

Ce mercredi 18 septembre est dédié à la sensibilisation autour de la qualité de l'air. La pollution, longtemps sous estimée, tue dans le monde désormais plus que le tabac (7 millions de morts liés à la cigarette, 9 millions pour la pollution).

La pollution de l'air est responsable de 9 millions de morts prématurés dans le monde.
La pollution de l'air est responsable de 9 millions de morts prématurés dans le monde. © Maxppp - Vincent Isore

La pollution provoquerait en France entre 48 000 et 67 000 morts prématurés. Particules fines, composés organiques volatiles, dioxyde d'azote ou de souffre, tel est le cocktail que nous respirons et qui met en danger nos vies. La 5e édition de la Journée nationale de la qualité de l'air nous invite à mieux les connaitre pour mieux protéger notre santé

Première source de pollution : l'Homme   

Les polluants proviennent majoritairement des activités humaines selon l'Ademe : transport, chauffage au bois ou au fioul, agriculture, industrie, brûlage des déchets à l'air libre.

50 kilos de particules fines émises par des végétaux brûlés à l'air libre = 13 000 Kms parcourus par une voiture récente

Ces activités émettent également des gaz à effet de serre (gaz carbonique, méthane, protoxyde d'azote, gaz fluorés) responsable depuis 150 ans du dérèglement climatique.

capture d'écran Ademe
capture d'écran Ademe

La nature à sa part de responsabilité

L’air peut également être pollué par des phénomènes naturels. Les plantes produisent des pollens, dont certains sont responsables d’allergies respiratoires. De manière plus exceptionnelle, les éruptions volcaniques, les incendies ou la foudre peuvent être à l’origine d’émissions de polluants dans l’air

Quel est le danger ?

La toxicité des particules est liée à leur taille ( inférieur à un diamètre 20 fois inférieur à celui d’un cheveu fin). 

Elles contribuent fortement à l’asthme et à de nombreux problèmes respiratoires majeurs dont la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), pouvant aller jusqu’au cancer du poumon chez le non-fumeur surexposé.

Les plus fines sont les plus dangereuses pour la santé car elles pénètrent facilement et durablement dans l'organisme. Elles arrivent même à franchir la membrane séparant les alvéoles pulmonaires du réseau sanguin. Une fois dans l’organisme, où elles restent durablement, ces particules peuvent provoquer attaques cardiaques et AVC. Elles sont également responsables d’atteintes du fœtus chez la femme enceinte.

* source : centre interprofessionnel des études de la pollution atmosphérique (CITEPA)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess