Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le projet de ferme éolienne au nord de Béziers pourrait compter jusqu'à 30 éoliennes

-
Par , France Bleu Hérault

La ferme éolienne au nord de Béziers pourrait accueillir jusqu'à 30 aérogénérateurs. Le projet serait bien plus important que ne l'a laissé entendre la société Volkwind France. Les opposants ont décortiqué les 1.500 pages du dossier et révèlent des incohérences notables.

Illustration éoliennes
Illustration éoliennes © Maxppp - Thomas Bregardis

L'enquête publique consacrée au projet d'implantation de quatre éoliennes au nord de Béziers sur la commune de Puissalicon (Les Avants-Mont) est désormais close depuis ce vendredi 25 septembre 2020. Toute personne qui le souhaitait, pouvait y participer en donnant son avis sur les registres ouverts à cet effet.

Les opposants à cette ferme éolienne révélée par France Bleu Hérault, ont passé tout l'été, à éplucher les 1.500 pages de ce dossier. Ils ont découvert que le projet était d'une ampleur bien plus importante que ne le laissait entendre la société Volkwind France.

D'après Maryline Leumaire, la présidente de l'association de sauvegarde du paysage des sept collines, le projet prévoit d'installer jusqu'à 30 éoliennes. Des incohérences ont par ailleurs été constatées dans ce rapport. 

"Quatre éoliennes, c'est déjà catastrophique, mais trente, n'en parlons pas !"

Si ce projet voit le jour, il n'y aura plus de territoire. L’œnotourisme, il faut l'oublier explique Maryline Leumaire

Trois autres implantations étaient envisagées : Coulobres, Pézenas et Thézan 

Enquêtez publique consultable par le public à la mairie de Puissalicon
Enquêtez publique consultable par le public à la mairie de Puissalicon - Maryline Leumaire

Aucune étude de vent n'a été réalisée sur le site, déplore le collectif. La société Volkwind France s'est référée à des mesures réalisées en 2009 mais à Murviel-les-Béziers soit 10 kilomètres plus loin. ''Il est impossible de savoir si cette installation est rentable'' rajoute Maryline Leumaire. 

Par ailleurs, l'étude acoustique serait complètement obsolète d'après l'association. Enfin les opposants pointent la fragilité du sol. Le terrain est argileux. Aucune étude géotechnique n'aurait été fournie à ce jour.

"Il y a un problème de fondation. Nous n'avons aucune garantie sur la stabilité et la sécurité des éoliennes."

La Commissaire enquêtrice, chargée du dossier, a désormais huit jours pour faire remonter toutes les remarques émises au porteur du projet (PV d'enquête), qui devra ensuite apporter les arguments contradictoires. Les conclusions seront ensuite remises au préfet de l'Hérault d'ici un mois. Enfin, le représentant de l'État a deux mois pour se prononcer en faveur ou pas de ce dossier très contesté (trois mois si le préfet demande l'avis du Conseil départemental de l'environnement et des risques sanitaires et technologiques). 

''Ce projet n'est pas concevable,' ajoute Lola Moget, membre de l'association et diplômée en histoire de l'art. Il est en total inadéquation avec ce que déclarait en 2019, Elisabeth Borne, l'ancienne ministre de la transition écologique".

''L’installation d’éoliennes n'est pas envisageable en cas de covisibilité avec des monuments historiques. Et c'est le cas à Puissalicon''.

Ce parc, d’une puissance nominale totale de 8,8 MW, fournira une production électrique d’environ 25.200 MWh par an, équivalent aux besoins d’environ 5.280 foyers et évitera ainsi l’émission de 4.800 tonnes de CO2.

Timothée Decaestecke, représentant du porteur du projet, n'a pas souhaité répondre à nos questions n'ayant pas eu connaissance officiellement des remarques remontées par la commissaire enquêtrice. Il a 15 jours pour apporter ses arguments contradictoires.

Trois autres sites (Pézenas, Coulobres, Thézan) sont à l'étude d'après le dossier déposé. Initialement il était prévu d'installer 60 éoliennes dans le secteur de Pézenas.

Une installation démesurée avec de nombreuses incohérences disent les opposants

Opposition totale dans le Biterrois

De nombreux communes et intercommunalités se sont prononcées contre ce projet. Seule la mairie de Puissalicon n'a pas encore émis d'avis. Elle s'était engagée à le faire. Elle ne devrait pas tarder. Cet été, le maire de Béziers, Robert Ménard déclarait à France Bleu "qu'il fallait mettre une bombe à ces éoliennes".

Projet éolien sur la commune de Puissalicon, visible à des dizaines de kilométres
Projet éolien sur la commune de Puissalicon, visible à des dizaines de kilométres © Radio France - Stéfane Pocher
Choix de la station

À venir dansDanssecondess