Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"L'eau est une ressource rare" : malgré la pluie, la sécheresse reste d'actualité dans l'Indre

-
Par , France Bleu Berry

La pluie est tombée dans l'Indre et le Cher dimanche 22 septembre. Des précipitations bienvenues après plusieurs mois sans la moindre goutte d'eau. Mais la sécheresse est encore bien implantée.

Sous le pont de Déols, l'Indre est presque à sec
Sous le pont de Déols, l'Indre est presque à sec © Radio France - Jérôme Collin

Sous le pont de Déols, le niveau de l'Indre fait peine à voir. On voit les cailloux, ce n'est plus qu'un mince filet d'eau. Par endroits, il n'y a même plus la moindre goutte d'eau. "La sécheresse dure depuis 18 mois dans l'Indre. Sur cette période, il nous manque 40 % de pluviométrie", explique Jacques Lucbert, président de l'association Indre Nature. "Ça, c'est le réchauffement climatique. Et ça ne va pas s'arrêter", ajoute Christian Toussaint, membre du groupe eau d'Indre Nature.

Sous une partie du pont de Déols, l'Indre n'est plus qu'une flaque d'eau
Sous une partie du pont de Déols, l'Indre n'est plus qu'une flaque d'eau © Radio France - Jérôme Collin

Une politique de gestion de l'eau plus efficace

Indre Nature milite pour une meilleure gestion de l'eau dans le département. En fait, il s'agit de mieux répartir les besoins entre l'industrie, l'agriculture et la consommation courante pour les particuliers. "Il faut partager cette ressource. L'eau est un bien commun, il ne faut pas être égoïste", insiste Jacques Lucbert. Il dit avoir proposé au préfet de l'Indre la création d'une structure pour regrouper les différents acteurs et usagers de l'eau, afin de trouver un terrain d'entente.

Le bilan de la sécheresse est inquiétant dans l'Indre : la moitié des cours d'eau sont presque à sec selon Indre Nature. "On a des rivières qui ont perdu jusqu'à 60% de leur débit cet été, au moment où la nature en a le plus besoin, au moment où la nature est la plus fragile", alerte Christian Toussaint. 

Indre Nature appelle à une prise de conscience de tous. De la part des politiques d'abord, même si faire évoluer les mentalités n'est pas facile. "Trouvez-moi une prise de position d'un élu qui parle de la sécheresse. Moi je n'en ai pas vu", se désole Jacques Lucbert. "Il faut sortir du déni mais globalement on a le sentiment qu'une grande partie de la population n'a pas conscience de l'évolution du climat", conclut-il.

-
- © Radio France - Jérôme Collin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess