Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

L'entreprise l'Arbre vert, près de Poitiers, aide à reboiser une forêt du Nord-Vienne grâce à Reforestaction

-
Par , France Bleu Poitou

C'est une opération qui est menée en ce moment même dans une forêt de Senillé, dans le Nord-Vienne : le reboisement d'une parcelle dévastée par les coups de vents passés : 1.500 arbres plantés grâce à l'entreprise l'Arbre Vert de St Benoît, près de Poitiers et de Reforestaction, entreprise sociale.

Sur la parcelle, on découvre les plants de pins maritimes qui vont, en partie, servir au reboisement de cette forêt à Senillé, dans la Vienne
Sur la parcelle, on découvre les plants de pins maritimes qui vont, en partie, servir au reboisement de cette forêt à Senillé, dans la Vienne © Radio France - Isabelle Rivière

Senillé, France

Dans la Vienne, l'Arbre vert n'a jamais aussi bien porté son nom. Cette entreprise qui fabrique des produits ménagers écolos à St Benoît, près de Poitiers, vient de s'engager en lien avec sa maison-mère Novamex, à replanter des arbres dans une forêt poitevine meurtrie par les tempêtes et coups de vent passés : 1.500 arbres (pins maritimes, chênes et fruitiers) ont donc été ou sont en train d'être replantés à Senillé, sur une parcelle proche de la forêt des Faures, dans le Châtelleraudais. Les plants de pins maritimes sont déjà en terre, mais les feuillus, et notamment les chênes vont être plantés cette troisième semaine de janvier.

Des actions concrètes pour l'environnement

C'est Reforestaction, une entreprise sociale reconnue d'intérêt général, qui coordonne le projet. Sa mission reboiser les forêts dévastées en France et dans le monde. Pour cela, elle trouve des entreprises partenaires qui acceptent de financer les opérations c'est ce qu'a fait l'Arbre vert "parce que c'était dans notre ADN", explique Géraldine Séjourné, en charge de la communication à la Maison mère de Novamex-l'Arbre vert.  

"On s'engage déjà pour l'environnement depuis plus de 15 ans puisqu'on s'est engagé dans la voie des produits verts, mais on voulait aller au delà de la production et mener des actions concrètes. Le reboisement de forêts, en est une", ajoute-t-elle.

Le groupe a donc mis 10.000 euros cette année pour des reboisements dans la Vienne et en Amazonie. 

C'est Reforestaction qui pilote les projets

Sur son site internet, Reforestaction invite les propriétaires de parcelles forestières à déposer des dossiers de demandes de reboisement. Michel Parendeau habite près de Mirebeau, dans la Vienne, et c'est une coopérative forestière qui l'a incité à déposer un dossier pour sa parcelle de cinq hectares située en bordure de forêt des Faures à Senillé, dans le Châtelleraudais. 

Les plantations faites ici ne seront exploitées que dans trente ans. C'est donc un investissement lointain, conséquent, et soumis aux aléas climatiques. Le risque n'est donc pas négligeable. 

D'où l'importance de ces aides au moment du renouvellement de la parcelle, souligne-t-il. Avant de préciser que "la plantation avec la préparation du sol coûte environ 3.000 euros l'hectare. La récolte prévisible, si tout va bien 30 ans après, sera de 15.000 euros l'hectare"

Mais le plus grand bénéfice, n'est pas pour le propriétaire, il est pour la planète car un hectare de forêt en France métropolitaine équivaut à  968 euros de services écosystémiques par an. C'est une étude gouvernementale parue en 2009 qui le démontre. 

"On parle de stock carbone, de filtration d'eau, de production de bois, et de l'aspect social : les balades en forêts sont l'activité préférée des français, et elles sont gratuites", précise Nicolas Blain, de Reforestaction.

Dans cette étude, on a valorisé, on a "monétisé", la valeur de ses services fournis par la forêt, et on constate que 90% d'entre eux bénéficient à la collectivité. Le propriétaire lui, n'en tirera que 10% au travers de l'exploitation du bois. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu