Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ardèche : l'incendie de Banne a détruit une zone protégée

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

L'incendie dans la forêt de Banne à côté des Vans (Ardèche) survenu mardi a détruit une plantation de pins de Salzmann. L'office national des forêts mène une expérience pour réintroduire cette espèce endémique des Cévennes.

Les jeunes pins de Salzman lors de leur plantation en 2019
Les jeunes pins de Salzman lors de leur plantation en 2019 © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Mardi 13 avril, douze hectares de la forêt de Banne sont partis en fumée, dont 8 hectares de la forêt communale et 4 hectares qui appartiennent à des propriétaires privés. Le plus grave, c'est que l'incendie a touché un zone protégée classée Natura 2000. L'office national des forêts (ONF) y mène une expérience pour réintroduire le pin de Salzmann, une espèce endémique des Cévennes. 

2000 jeunes arbres détruits

L'ONF a planté en 2019 15.000 jeunes pins de Salzmann de deux ans pour réintroduire cette espèce. Au XIXème siècle, la forêt de Banne a été colonisée par le pin maritime et le pin de Salzmann a disparu. Ce sont ces jeunes poussent qui ont été en partie détruites par l'incendie de mardi. 2.000 sur les 15.000 replantées. Le coût des dégâts est estimé à 10.000 euros. 

Un incendie d'origine humaine

Ce n'est pas la première fois que le feu prend à cet endroit, "souvent lorsque la végétation est sèche et qu'il y a du vent", explique le maire de Banne Jean-Marie Laganier.  Pour l'instant les gendarmes estiment que cet incendie est d'origine humaine sans toutefois préciser s'il est volontaire ou pas.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess