Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

L'Isère teste une application pour géolocaliser les zones de chasse en temps réel et éviter les accidents

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Isère, France Bleu

La Fédération départementale des chasseurs de l’Isère et le département de l’Isère expérimentent une application de géolocalisation en temps réel des chasses collectives. Cet outil doit permettre de renforcer la sécurité lors des battues. Ce test est en place dans le nord du département.

Isère, France

"Cette application n'est absolument pas là pour empêcher les promeneurs d'aller dans certaines zones", insiste Yann Peltier, technicien à la Fédération des chasseurs de l’Isère. Ce mardi 12 novembre, la Fédération départementale des chasseurs de l’Isère et le département de l'Isère ont présenté "Protect Hunt" et Landshare", deux outils complémentaires pour permettre aux chasseurs d'alerter les promeneurs, ramasseurs de champignons, cavaliers ou encore vététistes sur les zones de chasses collectives à proximité.

À chacun son application 

Dans un premier temps, cette expérimentation sera menée dans un secteur de 120 kilomètres carrés dans les secteurs de Paladru et entre Saint-Jean-de-Bournay et Bourgoin-Jallieu. Pour fonctionner, les chasseurs doivent utiliser l'application mobile "Protect hunt" ainsi qu'un boîtier qui ouvre les droits. A partir de là, le responsable de la battue indique sur un carte la zone de chasse. Au même moment, le promeneur peut consulter les zones de chasse via l'application "Landshare"

Ce sont deux services gratuits, financés par le département à hauteur de 13 000 euros. "L'objectif est de permettre a chacun de cohabiter ensemble en bonne intelligence", explique Fabien Mulyk, vice-président du conseil départemental de l'Isère délégué à l'environnement. 

Une application qui doit encore évoluer

Pour mener à bien cette expérimentation, le développeur de l'application, Findtech, s'est rapproché des différentes fédérations de battues dans notre département. "Nous avons fait plusieurs améliorations avec les retours des chasseurs et cela va continuer", précise Olivier Arguimbau de directeur de développement. Pendant cette phase de test, les utilisateurs peuvent et doivent faire leurs retours à la Fédération des chasseurs de l'Isère directement sur son site internet. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu