Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

L'océan : enjeu majeur des jeunes pour l'avenir de l'humanité

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Cotentin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Mardi 15 octobre, près de 2500 jeunes sont venus à La Cité de la Mer pour participer à des tables rondes autour de l'océan. Cette nouvelle génération a pu découvrir ce territoire encore méconnu mais porteur d'avenir pour l'humanité.

Au nom de la mer La Cité de la Mer 16 octobre 2019
Au nom de la mer La Cité de la Mer 16 octobre 2019 © Radio France - Veronique Houdan

Cherbourg-Octeville, Cherbourg-en-Cotentin, France

Océanographes, historiens, biologistes, plongeurs, artistes...  une vingtaine de personnalités était présente à La Cité de la Mer à Cherbourg-Octeville le mardi 15 octobre 2019.

Autour de tables rondes, ils ont pu échanger avec près de 2500 collégiens, lycéens et étudiants. Le but de ces échanges : sensibiliser la nouvelle génération, #generationocean, à ce formidable territoire. Et à les écouter, l'objectif est atteint !

L'océan représente 70% de notre planète et pourtant seuls 5% de l'océan ont été étudiés. A l'heure actuelle, la recherche montre que c'est une ressource essentielle pour l'avenir.

Les derniers travaux montrent qu'il y a des molécules qui ont un pouvoir et des capacités extrêmement intéressantes. Ça peut être pour la médecine, l'alimentation, les bio-carburants, l'agriculture...

Céline Liret est océanographe et directrice scientifique et culturelle d'Océanopolis à Brest.  Elle est passionnée par ce monde qui reste encore à découvrir et dont "le potentiel de l'océan par rapport à nos problématiques terrestres est un enjeu majeur".
Il faut réussir à intéresser les jeunes à l'océan, pour contribuer à sa protection mais aussi pouvoir développer et exploiter ses ressources en respectant l'équilibre écologique. Une journée comme celle du forum est l'occasion de leur faire prendre conscience du potentiel de l'océan et de les pousser à s'engager. 

Protéger le plancton d'aujourd'hui, c'est protéger les protéines qu'on trouvera demain dans l'océan. 

Pierre Mollo est biologiste et spécialisé dans l'étude du plancton. Pour lui, c'est clair : "On doit tout à l'océan". La vie a démarré dans l'océan. Aujourd'hui, la montée des eaux est inexorable et les terres les plus fertiles vont disparaître sous les eaux marines. Il va donc falloir protéger les ressources marines si on veut pouvoir nourrir les dix milliards d'êtres humains de la planète. 

Son conseil pratique : il faut commencer par arrêter tous les produits chimiques. "Tout ce qui tue la vie sur terre tue aussi la vie en mer."

Soyez curieux, aimez le monde aimez les autres.

François Sarano est plongeur, océanographe et fondateur de l'association Longitude 181. Il a rencontré très souvent les cétacés et notamment les cachalots. Il en a tiré une véritable leçon de vie qu'il transmet à tous. : "Lorsqu'on rencontre les grands animaux de l'océan et qu'ils viennent vers nous, notre cœur s'ouvre. Notre cœur c'est l'avenir de l'humanité. Quand on aime, on peut protéger, on peut apprendre."
Il a subjugué les jeunes, et les moins jeunes aussi, avec son imitation du cachalot. Sur France Bleu Cotentin et France Bleu Normandie, il répond à Benoît Martin sur la résilience de l'océan. Et il ne peut s'empêcher de "parler" cachalot.

Parce que "nous sommes parcelle d'océan, nous dépendons de cet océan", il vous donne son conseil pour le protéger :  "Chaque fois que vous jetez quelque chose par terre, chaque fois que vous utilisez des produits toxiques, vous vous blessez, nous nous blessons."  "Arrêtons de nous blesser nous-mêmes en blessant les autres".

L'océan est un territoire complètement méconnu, on peut y trouver plein de solutions.

Jozée Sarrazin est d'origine québécoise. Océanographe à l'institut IFREMER, elle est spécialisée des environnements profonds.  Les fonds marins sont un pourvoyeur de plein de ressources différentes : des ressources biologiques, minérales ou énergétiques. A l'heure où le changement climatique est une question essentielle, étudier le comportement de l'océan qui est l'acteur majeur de la régulation du climat est indispensable.

"Les métaux rares risquent un jour d'être exploités dans les grands fonds marins". Il faut donc faire attention à notre façon de consommer. Un conseil vraiment simple à suivre : "les portables vous ne les changez pas tous les 2-3 ans, et quand on change, il faut recycler son portable".

Réécoutez l'émission:

France Bleu en direct de la Cité de la mer

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu