Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La centrale de Golfech de nouveau à l'arrêt après un incident technique

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Occitanie

La centrale nucléaire de Golfech dans le Tarn-et-Garonne est de nouveau à l'arrêt depuis samedi midi après un incident technique sur le deuxième réacteur. L'activité devrait à priori reprendre dans la semaine.

Les deux réacteurs de la centrale de Golfech à l'arrêt.
Les deux réacteurs de la centrale de Golfech à l'arrêt. © Radio France - Marius Delaunay

Un nouvel incident s'est produit sur le deuxième réacteur de la centrale nucléaire de Golfech, le seul qui était encore en activité. Le réacteur numéro un est en effet à l'arrêt depuis mi-août pour des travaux de maintenance, plus précisément pour opérer un changement de combustible. 

Problème de vanne

Il n'y a donc qu'un seul des deux réacteurs en activité depuis plusieurs mois. Et ce samedi matin, une vanne ouverte est restée bloquée lors d'une opération de maintenance classique sur le réacteur numéro deux. Impossible à refermer, le système de sauvegarde prévu en cas d'urgence s'est donc appliqué. 

L'activité du deuxième réacteur est donc coupée depuis ce samedi vers midi. Le temps de faire baisser de nouveau la pression et de faire intervenir les équipes de maintenance, la centrale ne devrait à priori pas redémarrer avant mardi ou mercredi selon les prévisions EDF. 

Déjà plusieurs incidents

Ce n'est pas la première fois qu'un incident de ce type arrive à la centrale de Golfech. Fin août déjà, un problème d'alternateur sur le deuxième réacteur avait obligé la centrale à arrêter son activité pour 13 jours, le temps que l'incident soit résolu. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess