Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La centrale nucléaire de Golfech reconnectée au réseau après 13 jours d’arrêt

-
Par , France Bleu Occitanie

La centrale de Golfech dans le Tarn-et-Garonne produit à nouveau de l’électricité. Le réacteur n°2 en panne depuis 13 jours est enfin remis en service depuis ce samedi 12 septembre. Le réacteur n°1 est à l’arrêt pour maintenance.

La centrale de Golfech a été reconnectée au réseau le samedi 12 septembre 2020, après 13 jours d'arrêt.
La centrale de Golfech a été reconnectée au réseau le samedi 12 septembre 2020, après 13 jours d'arrêt. © Maxppp - Nicolas Auer

Après 13 jours de paralysie, la centrale nucléaire de Golfech dans le Tarn-et-Garonne reprend du service et produit à nouveau de l’électricité. Le réacteur n°2 mis hors service le 31 Août dernier après un incident technique lié à l’alternateur a pu être remis en route samedi 12 septembre à 12h25 et reconnecté au réseau électrique national.

EDF minimise 

La panne avait été signalée le 31 août après le déclenchement d'une alarme. Elle provenait d'une armoire électrique au niveau de l’alternateur, mais elle n'a pas eu d'impact sur l'installation nucléaire en elle-même selon la direction de la centrale.

« Lors de leurs investigations, les équipes de la centrale ont constaté une anomalie sur du matériel de régulation électrique nécessitant son remplacement. Ces matériels ont été remplacés en toute sûreté et sécurité. » indique EDF dans un communiqué.

Une panne qui est bien mal tombée, le réacteur n°1 est en arrêt programmé depuis le 10 Août pour maintenance et un rechargement de combustibles. Il ne doit être remis en service que dans le courant du mois d’octobre.

A LIRE AUSSI : Golfech : une centrale nucléaire à l'arrêt et beaucoup de questions qui se posent

Des incidents à répétition

Ce n'est pas la première fois cette année que la centrale nucléaire est obligée d'observer un arrêt forcé. Il avait déjà fallu arrêter les réacteurs quelques jours au mois d'août. L'eau du canal de Golfech qui longe le complexe nucléaire avait dépassé les 28 degrés à cause des fortes températures.

La centrale de Golfech n'était donc pas directement responsable de cet arrêt forcé. En revanche, d'autres incidents ont déjà émaillé l'année 2020 et sont directement liés à la gestion du complexe. En juin dernier, un défaut de maintenance avait entraîné l'arrêt forcé du premier réacteur. L'accident était considéré comme "léger", mais les incidents de ce type se multiplient tout de même depuis des années. 

Le dernier rapport de l'ASN, l'Autorité de Sûreté Nucléaire sur la centrale se veut d'ailleurs très critique sur la centrale. 33 incidents déclarés en 2019, "beaucoup trop" de l'aveu-même de l'ancien directeur et une qualité d'exploitation "encore dégradée"... L'ASN se déclarait ainsi "très vigilante" sur ce qu'il se passait à Golfech et avait qualifié de "très mauvaise" son appréciation sur le site. De gros problèmes de maintenance ou encore de radioprotection sont régulièrement cités.

A LIRE AUSSI : L'Autorité de sûreté nucléaire alerte sur la mauvaise gestion de la centrale de Golfech

Choix de la station

À venir dansDanssecondess