Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La chasse rouverte depuis le 1er juin dans l'Hérault

-
Par , France Bleu Hérault

Le préfet de l'Hérault a publié un arrêté autorisant la chasse aux sangliers, chevreuils et renards à partir du 1er juin au lieu du 13 septembre. Une consultation publique avait pourtant fait ressortir une très large majorité d'avis défavorables à cette ouverture anticipée.

Un chasseur et un sanglier mort
Un chasseur et un sanglier mort © Maxppp - Pascal BROCARD

Traditionnellement, l'ouverture de la chasse a lieu en septembre, mais depuis plusieurs années, le préfet de l'Hérault publie un arrêté autorisant les chasseurs à sortir leurs fusils plus tôt. C'est le cas encore cette année ou la chasse aux sangliers, aux chevreuils et aux renards est possible depuis le 1er juin. La période de chasse se terminera fin mars. En gros, il n'y a plus aujourd'hui que deux mois dans l'année ou on ne chasse pas, ce qui met en colère les associations de protections des animaux et les amoureux de la nature.

"Quand les chasseurs gagnent quatre mois de chasse, tous les usagers de la nature (randonneurs, cavaliers, vététistes...)  sont contrariés. Dans certains secteurs ils sont obligés de rester à la maison. Ce qu'on aimerait c'est au moins un jour de trêve le dimanche" avance Christian Perrenot, délégué pour l'Hérault de l'ASPAS (Association de protection des animaux sauvages).

"Il y a eu une consultation publique avant la publication de cet arrêté. Sur 364 avis, 361 étaient contre une réouverture anticipée." (Christian Perrenot)

Christian Perrenot délégué pour l'Hérault de l'ASPAS ( Association de Protection des Animaux Sauvages)

Les chasseurs solidaires des agriculteurs

"Ce qu'on nous demande, c'est de diminuer le nombre de sangliers dans les secteurs où ils font des dégâts : les vignes, les champs de céréales", répond Jean-Pierre Gaillard, président de la Fédération des chasseurs de l'Hérault. L'an dernier 17.007 sangliers ont été tués dans l'Hérault lors de 19.300 battues. 

"Pourquoi en organiser toujours plus alors que les chiffres montrent qu'au moins 2.300 battues ont été bredouille ?" s'interroge Christian Perrenot de l'ASPAS. "Les personnes qui gèrent la nature sont aussi celles qui profitent des périodes de chasse. Il y a là un conflit d’intérêt un petit peu gênant" conclut-il. 

"Chasser le sanglier 10 mois sur 12, c'est pas une partie de plaisir." (Jean-Pierre Gaillard)

Jean-Pierre Gaillard président de la fédération des chasseurs de l'Hérault

Concernant les rapports avec les randonneurs, "ils sont excellents" selon le président de la Fédération des chasseurs de l'Hérault, qui travaille  avec la communauté de commune du bassin de Thau sur une application pour prévenir les randonneurs des battues organisées.

Quelques chiffres

Sur la  dernière période de chasse 2018-2019, ce sont donc un peu plus de 17.000 sangliers qui ont été tués dans l'Hérault, mais aussi 585 mouflons, 143 cerfs et 3.130 chevreuils

Le mammifère le plus tué en France est le renard ( entre 600.000 et un million par an). Pourtant, certains agriculteurs le considèrent comme un "auxiliaire agricole" car il régule des milliers de ravageurs au printemps et, par ce biais, limite également la propagation de la maladie de Lyme véhiculée par les tiques. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess