Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La commune de La Réole veut produire sa propre énergie verte

-
Par , France Bleu Gironde

La commune de La Réole (Gironde) se lance à son tour dans un projet d'énergie verte. La Régie Municipale, qui gère notamment la distribution d'électricité dans la ville, envisage d'installer 500 à 1.500 m2 de panneaux solaires dans les prochaines années.  

La commune de La Réole (Gironde) se lance à son tour dans un projet d'énergie verte.
La commune de La Réole (Gironde) se lance à son tour dans un projet d'énergie verte. © AFP - ROMAIN LONGIERAS

Produire sa propre énergie verte : c'est le nouveau projet de la Régie Municipale de La Réole, en Gironde. Elle a signé récemment un partenariat avec Gironde Energies (société créée à l'initiative du syndicat départemental d'énergie électrique et qui développe ce type de projets) afin d'installer 500 à 1.500 m2 de panneaux photovoltaïque pour commencer. Des études vont être réalisées dans les prochains mois et les premiers panneaux seront posés d'ici un an. 

Explications avec Bruno Marty, maire de La Réole et président de la Régie Municipale Multiservices.

France Bleu : Vous signez donc un partenariat pour développer localement des projets d'énergies renouvelables. Quels sont-ils ? 

Bruno Marty : Nous avons actuellement quatre projets sur lesquels on se penche. Le premier projet se situera sur des parkings en ombrières, au niveau de la gare et aussi au niveau du stade de football. Et ensuite, deux autres projets, un qui se trouve au niveau du réseau bois chaleur et un à côté de la centrale électrique. Ce sont quatre projets entre 500 et 1.500 m2 de panneaux photovoltaïques. On pourra proposer une offre d'énergie verte que nous n'avons pas encore actuellement. On sera producteur nous-mêmes d'énergie. Aujourd'hui, on achète cette énergie et donc là on sera en capacité à terme, d'avoir une énergie aussi moins chère. Ce sont des petites unités qui vont répondre à un besoin très local, c'est-à-dire qu'on va fabriquer cette énergie uniquement pour un petit périmètre d'habitations. Cette électricité sera directement injectée dans notre réseau et ça produira environ l'équivalent de la consommation annuelle de 1.200 foyers.

Cette énergie verte coûtera t-elle plus cher aux habitants ? 

D'abord, ce projet répond à une demande de plus en plus croissante puisqu'on a une nouvelle population qui arrive sur notre territoire, des familles qui viennent de Bordeaux et même de Paris, qui veulent participer à cette transition écologique. Et donc, on proposera une énergie verte qui sera légèrement plus chère. On sera autour de cinq centimes de plus le kilowattheure, donc à la marge, mais on répondra vraiment à un besoin de cette population qui arrive et qui veut participer à cette transition.

Le véritable enjeu dans les années à venir, c'est d'être autonome au niveau de l'énergie.

Combien ça va coûter à la Régie et Gironde Energies ? 

Pour le moment, ce qu'on peut dire, c'est que nous avons des projets entre 120 et 150.000 euros pour des ombrières. Après il faut penser aussi au retour sur investissement. C'est vrai qu'on a à l'instant T une somme à débourser, mais en même temps, on a des rentrées financières. Aujourd'hui, je crois que le véritable enjeu dans les années à venir, c'est d'être autonome au niveau de l'énergie.

Quand est-ce que ces projets verront le jour ? 

Le premier acte, c'était la signature, qui va pouvoir engager Gironde Énergie sur des études. Une fois qu'on aura un rendu d'étude, on pourra effectivement engager les travaux. J'espère que les premiers panneaux photovoltaïques pourront être installés d'ici un an.

#MaSolution

Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess