Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

La France condamnée pour la pollution de l'air : la ville de Reims est concernée

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Reims fait partie des 12 agglomérations françaises montrées du doigt par la justice européenne. La Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) condamne la France pour la pollution de l'air. Elle a "dépassé de manière systématique et persistante la valeur limite annuelle pour le dioxyde d’azote".

Illustration
Illustration © Radio France - Stéphane Milhomme

Reims

La France est condamnée par la justice européenne pour la pollution de l'air... et ça concerne entre autre la ville de Reims. La Commission européenne avait saisi la Cour de justice de l'Union européenne en mai 2018 après dix ans de mises en garde. La France fait partie de plusieurs Etats membres, dont l'Allemagne et le Royaume-Uni, contre lesquels Bruxelles avait décidé d'agir face à un problème persistant dans l'Union.   

La France pourrait être sanctionnée

Pas de sanction dans l'immédiat, mais il y en aura si rien n'est fait pour remédier à la situation, prévient la Cour.  12 agglomération françaises sont concernées, dont Reims. Il y a aussi Paris, Marseille, Lyon, Nice, ou encore Toulouse. Pour les juges européens,  "le fait de dépasser les valeurs limites pour le dioxyde d'azote dans l'air ambiant suffit en lui-même pour pouvoir constater un manquement".  Dans son arrêt rendu public ce jeudi, la Cour _"_condamne la France pour manquement aux obligations issues de la directive qualité de l'air de 2008".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu